Loading…
ACE 2014 has ended

Comité central / Main committee : Nicole Vézina (Présidente du congrès). Élise Ledoux (Présidente du comité scientifique), Maud Gonella et Bénédicte Calvet
Comité d’organisation / Organizing Committee : Patricia Bélanger, Annie Boisclair, Alice Boisvert, Julie Dallaire, Jocelyne Dubé, Isabelle Gagné et Christian Pinsonnault

Registration : http://www.ace-ergocanada.ca/index.php?command=buildBlock&contentid=1099&lang=en
Inscription : http://www.ace-ergocanada.ca/index.php?command=buildBlock&contentid=1099&lang=fr_ca 

La journée du 6 octobre est consacrée aux formations pré-congrès / The day of october 6 is devoted to the pre-conference workshop.

Adresse de l’accueil du congrès/Address of welcome : 200 rue Sherbrooke Ouest

La traduction simultanée sera offerte dans toutes les sessions du 7 au 9 octobre / Simultaneous translation will be available in all sessions of october 7-9. 

* Les salles sont soumises à changement 
* The conference halls are subject to change 

Sign up or log in to bookmark your favorites and sync them to your phone or calendar.

Monday, October 6
 

07:30 EDT

08:00 EDT

Formation 1 : Ergonomie de conception en aménagement architectural (registration required/inscription obligatoire)
Comment intervenir dans un projet d'architecture ? De la micro à la macro ergonomie, il y a un grand pas à franchir auquel nous ne sommes pas toujours bien préparés. Cette formation présente une approche et des méthodes éprouvées en ergonomie de conception qui vous permettront de mieux vous positionner à titre d'ergonome. Des ateliers pratiques en sous-groupe sont prévus après un exposé interactif fondé sur une longue expérience dans le domaine.

Speakers / Conférenciers
JV

Jocelyn Villeneuve

Vincent Ergonomie


Monday October 6, 2014 08:00 - 12:00 EDT
CB-1370

08:00 EDT

Formation 2 : Introduction to Operational Human Excellence: Ergonomic Tools and Methods for Lean Ergonomic Deployments (registration required/inscription obligatoire)
Lean Six Sigma is a management approach used to improve the efficiency of manufacturing processes. This workshop is an introduction to Operational Human Excellence and the various ergonomic tools and methods that have been designed to integrate into lean activities. These include: System To Assign Risk Thresholds (START) for screening jobs, ergonomic fish bone diagrams for identifying root causes; Productivity Assessment Simplification Sequence (PASS) for identifying time and labor savings from ergonomic solutions, PICK charts to categorize solutions and develop improvement plans; and ROI calculations. Participants will learn how to use these tools and methods through hands-on sessions and case studies.

Speakers / Conférenciers
BZ

Ben Zavitz

Corporate Ergonomist, General Dynamics


Monday October 6, 2014 08:00 - 12:00 EDT
SB-1115

08:00 EDT

Formation 3 : Introduction to Human Vibration (registration required/inscription obligatoire)
As ergonomists or safety practitioners, many of us probably have been asked whether a worker who is using power tools or driving a forklift truck is at risk to the vibrations that he or she is exposed. This workshop aims at (1) providing participants with introductory information about how HAV and WBV exposures are transmitted to and throughout the body, (2) stating the adverse health associated with HAV and WBV exposures, (3) explaining how HAV and WBV exposures are measured and how they can be roughly estimated for practical purposes, (4) citing core components of relevant HAV and WBV standards, and (5) identifying possible ways to control or reduce HAV and WBV exposures.

Speakers / Conférenciers
SB

Stephen Bao

Ph.D., CCPE, CPEWashington State Department of Labor and Industries


Monday October 6, 2014 08:00 - 12:00 EDT
SB-4620

08:00 EDT

Formation 4 : Méthode pour intervenir sur des problèmes complexes d'ergonomie de bureau (registration required / inscription obligatoire)
L'atelier propose une méthodologie d'intervention affinée par plus de 30 ans d'expérience pratique dans les bureaux. On présente une approche logique et cohérente basée sur une compréhension ciblée du phénomène et qui dépasse la seule conformité aux normes et à l'analyse classique des amplitudes articulaires. On met l'accent sur le processus comportemental réel et inconscient de l'individu à l'origine des symptômes localisés. On montre comment contrer ce processus et créer une constance posturale et comportementale efficace et ce, même dans un contexte d'aménagement pas toujours optimal.

Speakers / Conférenciers
DL

Dominique Leborgne

Ergonome, CCPEConseillère principaleERGEV


Monday October 6, 2014 08:00 - 12:00 EDT
PK-1140

08:00 EDT

Formation 5 : Understanding to Prevent, Ease and Eliminate MSDs Caused by Static Work (registration required/inscription obligatoire)
Precision work requires high levels of static muscle contractions. This, along with neck flexion and the way the arms are held can cause several MSDs of the neck, upper back and shoulders. The workshop and practical exercises explain how pathologies are developed and explore strategies to reduce or eliminate injury. Concrete examples will be given, taken from dentistry, work under hoods, ultrasounds, electrolysis, etc. The results of a study by EMG on the use of mobile armrests by dental hygienists will also be presented.

Speakers / Conférenciers
RP

Rose-Ange Proteau

ErgonomeConseillère SST, ASSTSAS


Monday October 6, 2014 08:00 - 12:00 EDT
SH-3560

12:00 EDT

Boîte à lunch / Lunchbox
Monday October 6, 2014 12:00 - 13:00 EDT
Hall SB

13:00 EDT

Formation 1 (suite) : Ergonomie de conception en aménagement architectural (registration required/inscription obligatoire)
Comment intervenir dans un projet d'architecture ? De la micro à la macro ergonomie, il y a un grand pas à franchir auquel nous ne sommes pas toujours bien préparés. Cette formation présente une approche et des méthodes éprouvées en ergonomie de conception qui vous permettront de mieux vous positionner à titre d'ergonome. Des ateliers pratiques en sous-groupe sont prévus après un exposé interactif fondé sur une longue expérience dans le domaine.

Speakers / Conférenciers
JV

Jocelyn Villeneuve

Vincent Ergonomie


Monday October 6, 2014 13:00 - 17:00 EDT
CB-1370

13:00 EDT

Formation 2 (suite) : Operational Human Excellence: Advanced Ergonomic Tools and Methods for Lean Six Sigma Ergonomic Deployments (registration required/inscription obligatoire)
Lean Six Sigma is a management approach often used to improve the quality of manufacturing processes. This workshop is a continuation of the Introduction to Operational Human Excellence workshop with a focus on advanced measurement tools and methods designed to integrate into Lean Six Sigma projects. Specific topics to be discussed include: how ergonomics fits in Six Sigma and the facts and data that are necessary for success; epidemiological evidence for work-related musculoskeletal disorders and the specific risk factors that need to be measured; System To Evaluate Ergonomics Risk (STEER) advanced risk assessment methodology that measures risk factor levels by body part; sigma calculators to identify ergonomic risk level defects; ergonomic risk process capability charts; solution matrixes to categorize solutions and develop improvement plans; and using control charts and plans to control, sustain and scale improvements. Participants will learn how to use these tools and methods through hands-on sessions and case studies.

Speakers / Conférenciers
BZ

Ben Zavitz

Corporate Ergonomist, General Dynamics


Monday October 6, 2014 13:00 - 17:00 EDT
SB-1115

13:00 EDT

Formation 6 : Changements ergonomiques et impacts humains (registration required/inscription obligatoire)
Changer est une nécessité de la Vie, un mécanisme naturel de régulation. Pourtant, les Humains y voient souvent une source de stress, pourquoi?  L’atelier vous invite à réfléchir sur les réactions des travailleurs face à la nature des changements proposés par les ergonomes ainsi que sur des moyens d’agir sur leurs dispositions et capacités  à gérer ces changements de façon optimale. La réflexion mettra en lumière la nature humaine face aux changements et explorera différents outils pour faciliter l’adhésion  des travailleurs à ceux-ci.

Speakers / Conférenciers
LL

Lucie Legault

M. PsConseillère SST ASSTSAS


Monday October 6, 2014 13:00 - 17:00 EDT
PK-1140

13:00 EDT

Formation 7 : Let’s talk about office ergonomics: points beyond today’s Guidelines (registration required/inscription obligatoire)
Many of us as practicing ergonomists have done office ergonomics evaluations based on currently available office ergonomics guidelines. It would be interesting to see how successful we are or sad to learn how unsuccessful we were. The objectives of this workshop are to gather practicing ergonomists together to share our experiences in office ergonomics interventions, discuss results of some new research studies on evaluations of office ergonomics interventions, and update our knowledge on office ergonomics practices.

Speakers / Conférenciers
SB

Stephen Bao

Ph.D., CCPE, CPEWashington State Department of Labor and Industries


Monday October 6, 2014 13:00 - 17:00 EDT
SB-4620
 
Tuesday, October 7
 

07:30 EDT

Accueil, inscriptions et visite des exposants / Welcome, registration and visit exhibitors
Des boissons chaudes et des rafraichissements vous seront offerts dans la salle polyvalente. Vous pourrez ainsi profiter des kiosques proposés par les exposants. 
Hot drinks and refreshments will be served in the multipurpose room. You'll enjoy the kiosks offered by the exhibitors.

Tuesday October 7, 2014 07:30 - 08:30 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

08:30 EDT

Ouverture du 45e Congrès de l'ACE par le Comité d'organisation / Opening of the conference

Accueil du comité d'organisation

Hommage à Fernande Lamonde


Speakers / Conférenciers
LG

Luc-Alain Giraldeau

Doyen de la Faculté des sciences de l'UQAM
YM

Yves Maufette

Vice-recteurUniversité du Québec à Montréal


Tuesday October 7, 2014 08:30 - 09:00 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

09:00 EDT

Plénière 1 : Qu'est-ce que l'intervention en ergonomie / Keynote address 1 : Diversifying Areas of Intervention
Plénière 1 : Qu'est-ce que l'intervention en ergonomie / Keynote address 1 : Diversifying Areas of Intervention

Barbara Silverstein

Pourquoi les taux d’accidents de ravail liés aux troubles musculo-squelettiques (TMS) sont-ils très différents parmi les milieux de travail qui font les « mêmes activités »?

Les données du système informatique de la commission des accidents du travail de l’État de Washington permettent de déterminer les taux de blessures et de maladies attribuables à un travail particulier auprès d’une population bien définie. Ces données servent à cerner l’ampleur, la répartition et le coût par secteur et sous-secteur d’activité ainsi que la taille de l’entreprise. Grâce à un indice de prévention pour classer l’ordre des sous-secteurs, puis les employeurs dans un sous-secteur, nous pouvons déterminer les « entreprises similaires qui font les mêmes activités », mais ayant des taux d’incidence très différents. Des ergonomes sont ensuite envoyés pour visiter les entreprises démontrant un taux élevé ou un taux faible d’incidence. Ces entreprises ne savent pas si elles font partie de la catégorie d’incidence élevée ou faible. Nous analysons ensuite plusieurs listes de contrôle abordant les facteurs de risque courants afin d’établir ceux qui correspondent fortement aux TMS. Nous effectuons également des entrevues auprès de travailleurs blessés, de représentants syndicaux et de cadres afin de vérifier comment ils reconnaissent les risques de TMS et leurs façons de les prévenir. Les rapports envoyés aux entreprises décrivent les risques et dangers potentiels et procurent des suggestions visant à les réduire. Les résultats relatifs aux différents aspects de cette étude seront abordés.

Why do workplaces doing the “same thing” have very different work-related musculoskeletal disorders (WMSDs) workers compensation injury rates?
The Washington State workers compensation (WC) system data allow determination of injury and illness rates for specific work-related injuries and illnesses in a well -defined population. We are using this data to identify magnitude, distribution and cost by industry sector and subsector and size. Using a prevention index (PI) to rank order subsectors and then employers within the subsector, we can identify “similar companies doing the same thing” but having very different incidence rates. We then send ergonomists to companies with high and low rates in the same subsector and size to try to identify reasons for the differences in rates, while they are “blinded” as to whether they are at a high or low ranked company.  We are then testing a number of “checklists” of risk factors in common use to see which correlate well with the WMSD.  We are also conducting injured worker interviews, as well as labor and management interviews regarding recognition and ways of addressing WMSD risks and hazards. Reports to the companies describe potential risks, hazards and potential hazard reduction suggestions. Findings from the different aspects of this study will be discussed.


Yves Roquelaure

Prévention intégrée des troubles musculo-squelettiques : quelles articulations?
La complexité des mécanismes des TMS et la diversité des modèles théoriques mobilisées par les préventeurs expliquent les difficultés de traduction des connaissances scientifiques acquises depuis une vingtaine d’années dans la pratique de l’intervention de prévention en entreprise. Cela traduit souvent un manque d’interactions entre les niveaux «macro» et «micro» d’approche de la question des TMS et la nécessité d’un dialogue renforcé entre les approches ergonomique, biomécanique et épidémiologique des TMS dans la production de connaissances et les actions de prévention.
L’analyse de l’activité déployée par les travailleurs peut alors jouer un rôle intégratif important en contribuant à articuler les connaissances dispersées (biomécaniques, psychosociales, organisationnelles, etc.) sur le(s) travailleur(s) en situation réelle de travail et favoriser ainsi la capacité des préventeurs et intervenants à intégrer les différents niveaux de prévention des TMS. Des exemples de prévention intégrée des TMS seront discutés lors de la présentation.

Integrated Prevention of Musculoskeletal Disorders: Which Joints?
The complexity of MSD mechanisms and the diversity of the theoretical models used by preventionists explain the difficulty in incorporating the scientific knowledge acquired in the last 20 or so years in prevention interventions in the workplace. This often leads to a lack of interaction between the “macro” and “micro” levels of the approach to MSDs and the need for greater dialogue between the ergonomic, biomechanical and epidemiological approaches in creating knowledge and taking preventive action.
Analyzing the activity performed by the workers can play an important integrative role by connecting scattered knowledge (biomechanical, psychosocial, organizational, etc.) on workers in actual work situations and thus help preventionists and stakeholders integrate the different MSD prevention levels. Examples of integrated MSD prevention will be presented and discussed.


François Daniellou

Par quels mécanismes les ergonomes cherchent-ils à transformer les situations de travail ?
Pour faire progresser la performance professionnelle des ergonomes, il importe d'identifier les mécanismes par lesquels ceux-ci influencent les situations de travail :
- En mettant en œuvre des connaissances scientifiques sur l'humain au travail ? Ce point de vue, largement revendiqué à l’échelle internationale, semble très dé calé par rapport aux recherches sur la pratique de l’ergonomie.
- En transformant les représentations des décideurs de l’entreprise sur les situations de travail ? La figure de l’ergonome « fournisseur de réalité » est particulièrement présente dans l’ergonomie de l’activité.
- En décalant les termes des négociations sur le travail ?
- En modifiant la structure même des processus de décision, les logiques en présence, les acteurs concernés, les domaines pris en compte ? 
Des réponses à ces questions dépendent les contenus de formation : de quelles compétences doit-être dotée la personne de l’ergonome, qui mobilise dans l’action ses connaissances, sa subjectivité, ses
capacités stratégiques etc. ?

By what Mechanisms are Ergonomists Seeking to Change Work Situations?
To advance the professional performance of ergonomists, it is important to identify the mechanisms by which they influence work situations:
- By incorporating scientific knowledge about humans at work? This approach, while widely claimed around the world, seems very out of synch with the research on ergonomic practice.
- By changing how the company’s decision-makers represent the work situations? The image of ergonomists as “conveyors of the reality of the situation” is particularly prevalent in activity-based ergonomics.
- By staggering the work negotiations?
- By modifying the very decision-making structure, the logic used, people concerned and sectors taken into consideration?
 The training content depends on the answers to these questions: what skills must the ergonomist possess, as a person who puts his/her knowledge, subjectivity, strategic skills, etc. into action?


Speakers / Conférenciers
FD

François Daniellou

François Daniellou a une formation de base d'ingénieur mécanicien. Il a obtenu un doctorat d'ergonomie au Conservatoire des arts et métiers, Paris, en 1985 et une Habilitation à diriger des recherches en 1992. Il est professeur d'ergonomie à Bordeaux depuis 1993. Il dirige le... Read More →
YR

Yves Roquelaure

Yves Roquelaure est médecin du travail et ergonome. Il est professeur de médecine du travail et d'ergonomie à la faculté de médecine d'Angers (France) depuis 2006, directeur du Laboratoire d'ergonomie et d'épidémiologie en santé et travail (LEEST). Il est membre du bureau... Read More →
BS

Barbara Silverstein

Barbara Silverstein est directrice de recherche du programme Safety and Health Assessment and Research for Prevention Program (SHARP) au ministère du travail et de l’industrie de l’État de Washington. Elle occupe aussi un poste de professeure affiliée au département des sciences... Read More →


Tuesday October 7, 2014 09:00 - 10:45 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

10:45 EDT

Présentations « La minute des exposants » / Exhibitor showcase
Tuesday October 7, 2014 10:45 - 11:00 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

11:00 EDT

Pause au salon des exposants / Break in exhibit hall
Tuesday October 7, 2014 11:00 - 13:30 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

11:15 EDT

11:30 EDT

Buffet et salon des exposants / Lunch and exhibitor showcase
Tuesday October 7, 2014 11:30 - 13:15 EDT
Plaza-Ambassadeur B 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

13:30 EDT

Session 1 : L'activité en intervention d'urgence / Work activity in emergency response

Analyse des stratégies exécutées par les techniciens ambulanciers-paramédicaux en situations réelles de travail lors de déplacements de bénéficiaires de la civière-chaise vers la civière en assistance totale [ANALYSIS OF THE STRATEGIES USED BY PARAMEDICAL AMBULANCE TECHNICIANS IN ACTUAL WORK SITUATIONS, WHILE MOVING PATIENTS FROM A STRETCHER CHAIR TO A STRETCHER In FULL ASSISTANCE]
Larouche Dominique, Authier Marie, Prairie Jérôme, Hegg-Deloye Sandrine, Bellemare Marie, Corbeil Philippe

Identifier des facteurs professionnels de stress par l'analyse de la variabilité du rythme cardiaque : essais cliniques et étude ergonomique de terrain chez les opérateurs de 9-1-1

Duhalde Denis

A day in the life of a paramedic: A participatory approach to documenting the physical demands of paramedic work [UNE JOURNÉE DANS LA VIE D’UN AMBULANCIER : UNE APPROCHE PARTICIPATIVE POUR DOCUMENTER LES EXIGENCES PHYSIQUES DU TRAVAIL PARAMÉDICAL]
Coffey Brendan, MacPhee Renée, Doug Doug, Fischer Steven L.

Analyse du risque et des stratégies de l’embarquement de la civière dans l’ambulance [RISK ANALYSIS AND STRATEGIES FOR LOADING A STRETCHER INTO AN AMBULANCE]Prairie Jérôme, Plamondon André, Larouche Dominique, Hegg-Deloye Sandrine, Corbeil Philippe


Au-delà des incendies : la fluctuation de la charge de travail et ses liens avec la santé psychologique des pompiers [BEYOND FIRES: FLUCTUATING WORKLOAD AND ITS IMPACT ON THE PSYCHOLOGICAL HEALTH OF FIREFIGHTERS]
Villeneuve Maude




Tuesday October 7, 2014 13:30 - 15:00 EDT
Plaza-Ambassadeur C 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

13:30 EDT

Symposium 1 : Enjeux Psychosociaux, Travail et Organisation : quels modèles pour l’action ? / Psychosocial, Work and Organizational Issues: What Action Models Exist?

Dans le cadre de réflexions menées depuis quelques années, en ergonomie, autour des liens entre les enjeux psychosociaux et le travail, et les possibilités d’action sur l’organisation, un groupe francophone composé d’une trentaine de chercheurs (ergonomes, psychologues, médecins, épidémiologistes) et d’institutionnels (Institut de Santé au Travail, IRSST, ANACT, INRS, Ministère du travail), provenant de la Belgique, du Québec, de la France et de la Suisse, s’est mis en place il y a environ 2 ans. Ce groupe se réunit régulièrement afin de mettre en commun les problématiques traitées par chacun des membres et réfléchir aux modèles d’action.
Ces dernières années, des événements dans le monde du travail ont permis de faire émerger, au sein du débat public, la question des « risques psychosociaux ». Reconnaitre l’importance de la contribution du travail aux problèmes de santé est un aspect extrêmement positif de ce phénomène social. Néanmoins, la montée en puissance de cette problématique a pu « galvauder » le sens même des problèmes qui se posent dans les entreprises et peut soulever aujourd’hui des difficultés pour savoir ce que l’on doit traiter. Le stress, la charge mentale, les conflits interpersonnels, le harcèlement moral, la violence au travail, la santé psychologique : tous ces sujets peuvent être utilisés pour exprimer des problèmes de « risques psychosociaux ». Le risque est double :
- on peut ainsi considérer que le problème provient de personnes fragiles sur le plan psychique, ce qui entraine un isolement de certains ou des conflits entre les personnes. Dans ce cas, les moyens d’action se centrent sur l’accompagnement des personnes jugées « en difficultés » ou sur la gestion des conflits interpersonnels ;
- ou alors, valoriser une approche trop « hygiéniste » du risque : identifier les composantes « toxiques » de l’environnement (le style de management, la quantité de tâches à réaliser, les formes de relation avec les collègues, les horaires, etc.), les modifier, faire bouger quelques « indicateurs », et former les opérateurs à « prendre de la distance », à mieux gérer leur stress.
 Or, le travail lui-même et le rapport que construit chaque salarié avec son travail sont la source d’une compréhension des problèmes de santé au travail. Leur prévention nécessite, nous semble-t-il, une autre approche, permettant de faire le lien entre les enjeux de production (du bien ou du service) et les enjeux de santé. Dans cette perspective, la question de la possibilité de bien faire son travail, pour tout salarié, quel que soit son niveau hiérarchique, nous paraît être une question fondamentale.
Dans ce cadre, l’objectif principal de ce symposium est de contribuer au débat autour de l’action en matière de risques psychosociaux. Pour ce faire, nous souhaiterions proposer une mise en débat de travaux réalisés par des chercheurs et des praticiens québécois et français.


Speakers / Conférenciers
Symposium managers / Organisat...


Tuesday October 7, 2014 13:30 - 15:00 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

13:30 EDT

Symposium 2 : Jeunes ergonomes : transition formation-travail, diversité des milieux et perspectives d'avenir / Young Ergonomists: Transition from Training to Work, Diversity of Workplaces and Future Perspectives
Ce symposium souhaite vous exposer le vécu de cinq jeunes ergonomes (ayant 5 ans ou moins d’expérience) depuis leur arrivée dans la vie active en tant que professionnels en ergonomie jusqu’à aujourd’hui. Sous forme de table ronde d’une durée de 3 heures (comprenant 3 blocs de discussion de 45 minutes et une pause de 20 minutes), ce symposium vise informer non seulement les étudiants en  ergonomie, mais  aussi  les  différents  acteurs  du  milieu. En  plus  d’exposer  la  réalité  de la transition  entre  la  formation  et  le  marché  du  travail  ainsi  que  la  diversité  des  milieux professionnels  et  leurs  particularités,  ce  symposium  fera  place  à  une  discussion  sur  les perspectives d’avenir du domaine.

Speakers / Conférenciers
avatar for Céline Delga

Céline Delga

Agente de planification, de programmation et de recherche, Ergonome, Direction de la Santé Publique
MP

Mélissa Parent

Ergonome associé (EA) et Physiothérapeute, Injury Prevention Plus
avatar for Marc Poirier-Lavallée

Marc Poirier-Lavallée

Ergonome, Direction de la santé publique - Santé au travail
Ergonome au sein de l'équipe régionale de la Santé publique en santé au Travail de la région de la Côte-Nord, j'y travaille afin d'améliorer la santé des travailleurs, spécifiquement dans la prévention des TMS, principalement auprès de travailleurs œuvrant auprès d'entreprises... Read More →

Symposium managers / Organisat...
AB

Alice Boisvert

Étudiante 2e année maîtrise en ergonomie, Université du Québec à Montréal
PB

Patricia Bélanger

Chargée de formation pratique - Ergonome associée, Université du Québec à Montréal



Tuesday October 7, 2014 13:30 - 15:00 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

13:30 EDT

Symposium 3 : Ergotoxicologie / Ergotoxicology
L’ergotoxicologie, spécialité de l’ergonomie, cible les activités de travail amenant un risque d’exposition des travailleurs aux produits chimiques. Des travailleurs de secteurs d’activités variés, tels que la chimie, l’agriculture, les services (de soins de santé, de nettoyage, etc.), la construction ..., sont fréquemment en contact avec des  produits  chimiques.  L’exposition  à  ces  produits, que  ce  soit  par la voie  cutanée,  par ingestion ou par inhalation, peut engendrer des effets aigus (irritations cutanées, troubles respiratoires, etc.) ou chroniques (cancer, perturbation  endocrinienne,  etc.)  sur  la  santé. L’ergotoxicologie   s’appuie   sur   des   approches   de   recherche   et   d’intervention transdisciplinaires  (santé  publique,  toxicologie,  hygiène  industrielle,  physiologie  du  travail, anthropologie, etc.) pour considérer des facteurs de risque à des niveaux d’analyse autant micro (expérience, formation, perception du risque, gestuelle, etc.) que macro (règlements, normes, pressions économiques,  organisation, techniques de protection disponibles, etc.). En tenant compte d’un large éventail de déterminants de l’activité de travail, l’ergotoxicologie peut proposer des pistes de prévention bien adaptées aux problématiques étudiées. Ce  symposium  est  né  d’une  collaboration  Aquitaine  (France)-Québec  qui  favorise  le développement  de l’ergotoxicologie  au Québec.  Suite  à une  présentation introductive, les conférences  de  ce  symposium  vont  s’appuyer  sur  des  études  effectuées  dans  différents secteurs d’activité en France et au Québec.

Speakers / Conférenciers
Symposium managers / Organisat...


Tuesday October 7, 2014 13:30 - 15:00 EDT
PK-1140

13:30 EDT

Session 2 : Conception des postes de travail / Workstation design
Sit fit - Ergonomics for drivers [SIT-FIT – L’ERGONOMIE CHEZ LES CONDUCTEURS]
Reider Vanessa L., Hoodless Karen P., Taylor Carrie

Locomotive train crew whole-body vibration exposure : an investigation of speed-restriction administrative controls [EXPOSITION À LA VIBRATION GLOBALE DU CORPS CHEZ LES ÉQUIPES DES LOCOMOTIVES ET TRAINS : UNE ENQUÊTE SUR LES CONTRÔLES ADMINISTRATIFS DES LIMITATIONS DE VITESSE]
Weames Greg G., Fleming Steve, Page Georges B.

L'aménagement du véhicule de patrouille : sous la loupe de l'ergonomie 

[PATROL CAR LAYOUT: FROM AN ERGONOMIC VIEWPOINT]


Thibault Esther, Vincent Patrick

Les appuis-coudes mobiles réduisent la charge statique des trapèzes supérieurs dans le travail de précision  

[MOBILE ELBOW RESTS REDUCE STATIC LOAD IN THE UPPER TRAPEZIUS MUSCLES DURING PRECISION WORK]


Proteau Rose-Ange, Marchand Denis

Lower body bracing during kinematically constrained tasks [APPUI DU BAS DU CORPS LORS DE TÂCHES CINÉMATIQUEMENT RESTREINTES] 
Cappelleto Jessica, Potvin Jim R
 

La kinésiologie, un outil au service de l'ergonome. L'ajout d'un exercice physique (la marche) aux postures statiques [KINESIOLOGY, A HELPFUL ERGONOMIC TOOL: ADDING PHYSICAL EXERCISE (WALKING) TO STATIC POSTURES]

Taillefer François, Boucher Jean P., Comtois Alain-Steve, Zummo Michel, Savard Roland





 





Moderators / Modérateurs
NB

Nancy Black

Professor, Université de Moncton
MSD prevention; design & evaluation

Speakers / Conférenciers


Tuesday October 7, 2014 13:30 - 15:15 EDT
Plaza-Ambassadeur B 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

15:00 EDT

Pause / Break
Tuesday October 7, 2014 15:00 - 15:30 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

15:30 EDT

Symposium 1 (suite) : Enjeux Psychosociaux, Travail et Organisation : quels modèles pour l’action ? / Psychosocial, Work and Organizational Issues: What Action Models Exist?
Dans le cadre de réflexions menées depuis quelques années, en ergonomie, autour des liens entre les enjeux psychosociaux et le travail, et les possibilités d’action sur l’organisation, un groupe francophone composé d’une trentaine de chercheurs (ergonomes, psychologues, médecins, épidémiologistes) et d’institutionnels (Institut de Santé au Travail, IRSST, ANACT, INRS, Ministère du travail), provenant de la Belgique, du Québec, de la France et de la Suisse, s’est mis en place il y a environ 2 ans. Ce groupe se réunit régulièrement afin de mettre en commun les problématiques traitées par chacun des membres et réfléchir aux modèles d’action.
Ces dernières années, des événements dans le monde du travail ont permis de faire émerger, au sein du débat public, la question des « risques psychosociaux ». Reconnaitre l’importance de la contribution du travail aux problèmes de santé est un aspect extrêmement positif de ce phénomène social. Néanmoins, la montée en puissance de cette problématique a pu « galvauder » le sens même des problèmes qui se posent dans les entreprises et peut soulever aujourd’hui des difficultés pour savoir ce que l’on doit traiter. Le stress, la charge mentale, les conflits interpersonnels, le harcèlement moral, la violence au travail, la santé psychologique : tous ces sujets peuvent être utilisés pour exprimer des problèmes de « risques psychosociaux ». Le risque est double :
- on peut ainsi considérer que le problème provient de personnes fragiles sur le plan psychique, ce qui entraine un isolement de certains ou des conflits entre les personnes. Dans ce cas, les moyens d’action se centrent sur l’accompagnement des personnes jugées « en difficultés » ou sur la gestion des conflits interpersonnels ;
- ou alors, valoriser une approche trop « hygiéniste » du risque : identifier les composantes « toxiques » de l’environnement (le style de management, la quantité de tâches à réaliser, les formes de relation avec les collègues, les horaires, etc.), les modifier, faire bouger quelques « indicateurs », et former les opérateurs à « prendre de la distance », à mieux gérer leur stress.
 Or, le travail lui-même et le rapport que construit chaque salarié avec son travail sont la source d’une compréhension des problèmes de santé au travail. Leur prévention nécessite, nous semble-t-il, une autre approche, permettant de faire le lien entre les enjeux de production (du bien ou du service) et les enjeux de santé. Dans cette perspective, la question de la possibilité de bien faire son travail, pour tout salarié, quel que soit son niveau hiérarchique, nous paraît être une question fondamentale.
Dans ce cadre, l’objectif principal de ce symposium est de contribuer au débat autour de l’action en matière de risques psychosociaux. Pour ce faire, nous souhaiterions proposer une mise en débat de travaux réalisés par des chercheurs et des praticiens québécois et français.

Speakers / Conférenciers
SC

Sandrine Caroly

Université de Grenoble, France

Symposium managers / Organisat...


Tuesday October 7, 2014 15:30 - 17:00 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

15:30 EDT

Symposium 2 (suite) Jeunes ergonomes : transition formation-travail, diversité des milieux et perspectives d'avenir / Young Ergonomists: Transition from Training to Work, Diversity of Workplaces and Future Perspectives
Ce symposium souhaite vous exposer le vécu de cinq jeunes ergonomes (ayant 5 ans ou moins d’expérience) depuis leur arrivée dans la vie active en tant que professionnels en ergonomie jusqu’à aujourd’hui. Sous forme de table ronde d’une durée de 3 heures (comprenant 3 blocs de discussion de 45 minutes et une pause de 20 minutes), ce symposium vise informer non seulement les étudiants en  ergonomie, mais  aussi  les  différents  acteurs  du  milieu. En  plus  d’exposer  la  réalité  de la transition  entre  la  formation  et  le  marché  du  travail  ainsi  que  la  diversité  des  milieux professionnels  et  leurs  particularités,  ce  symposium  fera  place  à  une  discussion  sur  les perspectives d’avenir du domaine.

Speakers / Conférenciers
avatar for Céline Delga

Céline Delga

Agente de planification, de programmation et de recherche, Ergonome, Direction de la Santé Publique
MP

Mélissa Parent

Ergonome associé (EA) et Physiothérapeute, Injury Prevention Plus
avatar for Marc Poirier-Lavallée

Marc Poirier-Lavallée

Ergonome, Direction de la santé publique - Santé au travail
Ergonome au sein de l'équipe régionale de la Santé publique en santé au Travail de la région de la Côte-Nord, j'y travaille afin d'améliorer la santé des travailleurs, spécifiquement dans la prévention des TMS, principalement auprès de travailleurs œuvrant auprès d'entreprises... Read More →

Symposium managers / Organisat...
AB

Alice Boisvert

Étudiante 2e année maîtrise en ergonomie, Université du Québec à Montréal
PB

Patricia Bélanger

Chargée de formation pratique - Ergonome associée, Université du Québec à Montréal



Tuesday October 7, 2014 15:30 - 17:00 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

15:30 EDT

Symposium 4 : La diversité des populations en manutention manuelle / Diversity of the Manual Handling Workforce

Chez les manutentionnaires, certaines caractéristiques individuelles comme l’âge, le sexe, l’anthropométrie et la spécialisation sont reconnues pour influencer la capacité de manutention manuelle. Plusieurs normes en ergonomie intègrent d’ailleurs ces considérations pour moduler les limites de charge acceptables. Or, l’expérience et l’obésité devraient-elles également en faire partie ? Et comme nt intégrer ces connaissances dans la pratique afin de mieux tenir compte de la diversité des populations dans les milieux de travail ? Le raffinement de ces connaissances peut conduire à élargir l’éventail des caractéristiques individuelles significatives en manutention de charges. Voici quelques exemples de caractéristiques qui seront discutées dans ce symposium.
Comme le rappellent Denis et ses collaborateurs, les caractéristiques individuelles qui influencent la manutention sont encore plus diverses si on inclut la latéralité, la force, l’entraînement, les blessures antérieures, l’état de fatigue du moment, etc. Une avenue d’intervention consistant à passer par des critères d’embauche n’est donc pas envisagée. Comme le rappellent Corbeil et ses collègues, ces connaissances posent un défi que l’ergonomie résume en ces termes : adapter la tâche à l’humain plutôt que l’humain à la tâche.
Concernant l‘obésité, Corbeil et al. montrent, lorsqu’une surcharge pondérale est présente à la hauteur du tronc chez le manutentionnaire, que le moment de force à la région lombaire est augmenté par l’effet de bras de levier. Le risque de trouble musculo-squelettique est accru pour le dos. Le surpoids corporel s’inscrit donc parmi les caractéristiques individuelles anthropométriques significatives en manutention. M. Corbeil examine également si ces effets de l’obésité sont modulés par l’expérience en manutention, comme cela se passe généralement pour la caractéristique de l’âge (qu’aborde par ailleurs Denys Denis).
Le chercheur André Plamondon s’intéresse également à la notion de chargement lombaire. Il compare des novices et des experts, hommes et femmes, et démontre notamment que le chargement lombaire est plus faible chez les femmes en raison des différences anthropométriques entre les deux groupes. Sur des tâches simples de manutention (soulevé de boîte à quelques cm du sol), André Plamondon établit que l’expertise ne réduit pas de manière importante la charge externe au dos.
Or, pour les intervenants des milieux de travail, qu’est-ce qui peut réduire significativement la charge externe au dos tout en tenant compte de la diversité des populations ? Les auteurs Corbeil et Plamondon suggèrent notamment, comme avenues d’intervention premières, de diminuer le poids des charges et d’agir sur la hauteur de saisie.
Toutefois, comme le précise Julie Côté, le travail des manutentionnaires n’implique pas toujours des tâches s’approchant de leurs capacités maximales. Il y aurait donc lieu de regarder de façon plus approfondie de quelle façon les hommes et les femmes s’y prennent pour accomplir une tâche où des charges plus légères sont manipulées. Par une revue critique de la littérature, Julie Côté expose de nouvelles considérations relatives à l’endurance, la fatigue et la douleur chez les hommes et les femmes.
D’autre part, les situations de manutention peuvent être elles-mêmes tellement variables que leur caractère imprévisible et contraignant constituent pour les manutentionnaires un problème à résoudre. Denys Denis expose un certain nombre de principes fondamentaux qui sont mis en œuvre dans la
manutention. Ces principes s’acquièrent par l’expérience ou par une formation
et remettent en question l’idée qu’il puisse exister une technique unique.
Ce symposium permettra d’exposer de nouvelles connaissances issues de la recherche scientifique puis d’échanger sur les moyens d’intégrer ces connaissances afin de mieux tenir compte de la diversité des populations dans les milieux de travail. Il comporte quatre (4) conférences thématiques suivies d’un bilan récapitulatif axé sur des moyens concrets ainsi qu’une période d’échange avec la salle.


Speakers / Conférenciers
Symposium managers / Organisat...


Tuesday October 7, 2014 15:30 - 17:00 EDT
Plaza-Ambassadeur B 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

15:30 EDT

Symposium 5 : Ergonomie de l’activité des professionnels de l’éducation : quand les obstacles de l’intervention interrogent les modalités de l’action ergonomique et son évaluation / Ergonomics and Educational Professionals: When Intervention Obstacles in
Les  interventions  conduites  par  les  contributeurs  à  ce  symposium  sont  fondées  sur  les principes  de  l’analyse  de  l’activité  de  professionnels  exerçant  dans  le  champ  de l’enseignement,  de la formation et du syndicalisme enseignant. Ce symposium rassemble des  contributeurs  qui  sont  intervenus  avec  un  statut  différent  et  des  demandes institutionnelles distinctes. L’objectif est de revenir sur les modalités de l’action, les résultats obtenus et leurs limites. En faisant le choix de présenter les difficultés rencontrées dans les interventions conduites, les participants à ce symposium se proposent de participer au débat sur l’évaluation d’une intervention conduite sur les principes de l’analyse du travail et/ou de l’activité.  L’enjeu  est  de  pouvoir  débattre  des  critères  de  réussite  et/ou  d’échec  d’une intervention afin d’avancer aussi dans la discussion engagée avec la salle sur la manière de poser la question de l’évaluation de l’action.



Tuesday October 7, 2014 15:30 - 17:00 EDT
PK-1140

15:30 EDT

Session 3 : Méthodes et outils / Methods and tools
Physiological responses related to workplace hazards in the physical and psychosocial domain : an integrative framework to guide measurement [RÉPONSES PHYSIOLOGIQUES LIÉES AUX RISQUES EN MILIEU DE TRAVAIL SUR LE PLAN PHYSIQUE ET PSYCHOSOCIAL : CADRE D’INTÉGRATION POUR DIRIGER LA PRISE DE MESURE]
Berolo Sophia, Wells Richard P.

Assessing work practices among housekeeping staff : an inter-rater reliability study [ÉVALUATION DES PRATIQUES DE TRAVAIL AU SEIN DU PERSONNEL D’ENTRETIEN MÉNAGER : UNE ÉTUDE DE FIABILITÉ INTERÉVALUATEURS]
King Trevor K., Ibrahim Salahadin, Amick III Benjamin, Van Eerd Dwayne, Steenstra Ivan

Evaluating the ability of recently trained novices to identify and quantify physical demands elements in multiple job simulations : A pilot study [ÉVALUATION DE L’APTITUDE DES DÉBUTANTS NOUVELLEMENT FORMÉS À DÉTERMINER ET À QUANTIFIER LES EXIGENCES PHYSIQUES DANS DE MULTIPLES SIMULATIONS DE TÂCHES : UNE ÉTUDE PILOTE]
Coffey Brendan

Virtual Line of sight assessment for different helmet styles [ÉVALUATION VIRTUELLE DU CHAMP DE VISION RELATIVEMENT À DIVERS STYLES DE CASQUE]
Tsimiklis Alexandria F., Godwin Alison, Eger Tammy

Using the duty cycle calculation : It's our duty ! [L’UTILISATION DU CALCUL DU CYCLE DE TRAVAIL : C’EST NOTRE RESPONSABILITÉ!]
Taylor Carrie, Hoodless Karen, Barnwell Annie

Revised NIOSH lifting equation RWLS do not meet their own criteria [LES CMA DE L’ÉQUATION RÉVISÉE DE LEVER DE CHARGES DU NIOSH NE SATISFONT PAS LEURS PROPRES CRITÈRES]
Potvin Jim R.

A pooled physical exposure dataset for work-related carpal tunnel syndrome study from multiple research sites 

[Un Ensemble de données fusionnées sur l’exposition physique, provenant de multiples sites de recherche, destiné à une étude du SYNDROME DU CANAL CARPIEN lié au travail ]


Bao Stephen, Silverstein Barbara, Kapellusch Jay, Garg Arun, Burt Sue, Dale Ann Marie, Merlino Linda A. S., Hegmann Kurt, Thiese Matthew S., Adamson Carisa Harris, Rempel David



Tuesday October 7, 2014 15:30 - 17:30 EDT
Plaza-Ambassadeur C 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

17:30 EDT

Cocktail des exposants / Opening reception with exhibitors
Tuesday October 7, 2014 17:30 - 19:00 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2
 
Wednesday, October 8
 

07:30 EDT

Accueil, inscriptions et visite des exposants / Welcome, registration and visit exhibitors
Wednesday October 8, 2014 07:30 - 08:30 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

08:30 EDT

Plénière 2 : Diversité des populations dans les milieux de travail / Keynote addres 2 : Diversity of Workplace Populations
Plénière 2 : Diversité des populations dans les milieux de travail / Keynote addres 2 : Diversity of Workplace Populations



Barbara Neis

L’ergonomie et les travailleurs mobiles : les risques, les défis et les stratégies de prévention
Le projet de recherche « On the Move Partnership » examine la mobilité géographique liée à l‟emploi dans le contexte canadien, c‟est-à-dire la mobilité entraînée par l‟emploi et la mobilité dans le cadre de l‟emploi. Le domaine de la mobilité géographique liée à l‟emploi couvre le travail à domicile, le travail à un seul endroit nécessitant de longs déplacements quotidiens ainsi que les absences prolongées dans les régions éloignées, les provinces et les pays. Il touche également, et dans une certaine mesure, à l‟ensemble de la mobilité à l‟intérieur du travail comme les emplois dans les lieux temporaires (p. ex., camps de travail), les lieux multi-ples (p. ex., soins à domicile) et les lieux mobiles (p. ex., conduire un taxi ou un camion, trav-ailler dans le secteur de l‟aviation, des transports ou des croisières). Cette conférence présen-tera le projet « On the Move Partnership » de même que le concept de la mobilité géographique liée à l‟emploi. À partir de recherches existantes et de conclusions préliminaires sur les recherches effectuées dans le cadre du projet, la conférencière décrira certaines façons dont la mobilité géographique liée à l‟emploi influence les personnes courant un risque de blessure ou de maladie professionnelle et les types de blessure ou de maladie manifestés par les travailleurs. Elle abordera également l‟importance de prendre en compte la mobilité géographique liée à l‟emploi afin d‟évaluer les possibilités et la conception d‟interventions er-gonomiques pour réduire les risques et améliorer les occasions de retour au travail.

Ergonomics and Employment-Related Geographical Mobility in Canada
The On the Move Partnership is studying employment-related geographical mobility in the Canadian context. Employment-related geographical mobility is mobility to, from and within employment. The spectrum of employment-related geographical mobility ranges from working at home and in a single location through extended daily commuting, to more prolonged absences in distant regions, provinces and countries. It also includes and to some degree is associated with a spectrum of mobility within work, as with employment in transient workplaces (such as work camps), multiple workplaces (as with homecare), and mobile workplaces (as with employment driving taxis, trucking, in the airline industry, shipping and the cruise line industry). This presentation will introduce the On the Move Partnership and the concept of employment-related geographical mobility. Drawing on existing research and preliminary
findings from research done through the Partnership, it will identify some of the ways employment-related geographical mobility is influencing who is at risk of work-related injury and illnesses and the types of injuries and illnesses they experience. It will also discuss the importance of taking
employment-related geographical mobility into account in assessing opportunities for and the design of ergonomic interventions intended to reduce exposures and improve opportunities for return to work.    



Florence Chappert

De l'impact différencié sur la santé aux situations de travail différenciées en fonction du genre: les données, les hypothèses, les résistances, et les leviers pour l'intervention ergonomique
Lors de cette conférence, seront présentés les enjeux de connaissance et de recherche qui se posent en France à partir du constat des différences d'évolution selon le sexe de quelques indicateurs de sinistralité en santé au travail. L'hypothèse forte développée et testée par l'Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) est que certains problèmes de santé au travail qui se traduisent par de l'absentéisme, du turn-over, du stress, de l’usure professionnelle font l’objet de mesures plus appropriées quand l’intervention ergonomique a intégré la prise en compte des situations de travail différenciées des femmes et des hommes au travers de quatre hypothèses relatives à la mixité, à l'invisibilité des risques ou de la pénibilité, aux parcours et au temps de travail. Malgré des résistances encore fortes au « genre », ces éléments contribuent aujourd'hui en France à faire évoluer les réglementations et les pratiques en matière de santé/sécurité au travail, d'égalité professionnelle, de pénibilité et de retraite.

From the Differential Impact on Health to Work Situations Differentiated by Gender: the Data, Hypotheses, Resistance and Levers for Ergonomic Intervention
This plenary session will present the knowledge and research issues studied in France based on the observation of differences in the evolution, by gender, of several indicators of occupational health claims. The strong hypothesis developed and tested by the Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail (ANACT, national agency for the improvement of working conditions) is that certain occupational health problems resulting in absenteeism, employee turnover, stress and occupational wear are dealt with more appropriately when the ergonomic intervention has taken into consideration differentiated work situations for men and women based on four hypothesis concerning co-work, lack of visible risks or hardness, path followed and work time. Despite lingering strong resistance to “gender”, these elements now help advance occupational health and safety, professional equality, hardness and retirement regulations and practices in France.



Serge Volkoff

Comment « sont »-ils, ou comment « font »-ils ? Ages et activité de travail
Le vieillissement se marque par des transformations des individus pendant leur “ vie active ”. Ces transformations sont en général continues et lentes, associant gains et pertes, en interaction avec l’environnement de travail. Elles facilitent ou rendent difficile l’exécution du travail, avec des conséquences négatives (fatigue, baisse de performance, déclassement,…) ou positives (réaménagement efficient de la façon de travailler, mobilité ascendante,…).
Au fil de l’âge, un travailleur élabore des compromis entre les objectifs de la production, ses propres compétences, et le souci de préserver sa santé, et il réaménage ces compromis, compte tenu entre autres des effets du vieillissement. Dans ces stratégies, plusieurs volets de « l'expérience » se combinent : expérience de la tâche elle-même, expérience de soi-même, et expérience « sur les autres », sur les points d’appui dans le collectif de travail. Les effets de cette expérience sont observables dans des régulations individuelles et collectives de l'activité (anticipations, vérifications, coopérations, etc.), sous réserve que les conditions et l’organisation du travail rendent ces régulations réalisables à tout âge.

How “Are” They or How “Do” They Do It? Ages and Work Activities
Aging is marked by transformations in individuals during their “active life”. These transformations are generally continuous and gradual, involving gains and losses, in interaction with the working environment. They make the work easier or harder and have negative consequences (fatigue, reduced performance, downward mobility, etc.) or positive ones (effective re-engineering of the work method, upward mobility, etc.).
With age, workers compromise between production objectives, their own skills and the desire to preserve their health. They revise these compromises based on the effects of aging, among other factors. Several aspects of “experience” are combined in these strategies: experience with the task itself, personal experience and experience “over others”, on support points in the workforce. The effects of this experience can be observed in how the individual and group regulate the activity (anticipation, verification, cooperation, etc.), provided that the work conditions and organization render these regulations possible at any age...

Speakers / Conférenciers
FC

Florence Chappert

Florence Chappert est responsable du projet « Genre, Santé et Conditions de Travail » à l’Agence Nationale d’Amélioration des Conditions de Travail, établissement public qui dépend du ministère du Travail en France et qu’elle a intégré en 2006. Sa mission consiste... Read More →
BN

Barbara Neis

Barbara Neis (Ph. D.) est professeure et chercheuse au département de sociologie et chercheuse en chef au SafetyNet Centre for Occupational Health and Safety Research de l’Université Memorial. Mme Neis est membre de la Société royale du Canada et a été présidente, en 2012... Read More →
SV

Serge Volkoff

Serge Volkoff est statisticien et ergonome, spécialiste des conditions de travail et du vieillissement au travail. Anciennement responsable des études et statistiques sur les conditions de travail au ministère français du Travail, il a dirigé ensuite, et jusqu’en 2012, le Centre... Read More →


Wednesday October 8, 2014 08:30 - 10:00 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

10:00 EDT

Pause / Break
Wednesday October 8, 2014 10:00 - 10:30 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

10:30 EDT

Session 4 : Intervenir en prévention des TMS / Intervening in MSD prevention
Ergonomic intervention in the work rehabilitation process of people with musculoskeletal disorders for a safe and sustained return to work 

[L’Intervention ergonomique dans le processus de réadaptation au travail pour un retour au travail sain et durable des travailleurs après un trouble musculosquelettique]

Nastasia Iuliana, Toulouse Georges, Ciboratu Ana

The role of public health in the prevention of work-related musculoskeletal disorders (WMSD): Implementation evaluation of a province-wide public health program for the prevention of WMSD [

LE RÔLE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DANS LA PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) ASSOCIÉS AU TRAVAIL : ÉVALUATION DE L’IMPLANTATION D’UN PROGRAMME DE SANTÉ PUBLIQUE DANS L’ENSEMBLE DE LA PROVINCE POUR LA PRÉVENTION DES TMS LIÉS AU TRAVAIL]


Stock Susan, Tissot France, Lazreg Faiza


La rotation des postes : une solution possible contre les lésions attribuables au travail répétitif [Work Station RotationA Potential Means of Preventing Repetitive Strain Injury] 
Dussolier Gaetan


L'emballage dans le secteur agroalimentaire : la complexité d'un travail simple 

[PACKAGING IN THE AGRI-FOOD SECTOR: THE COMPLEXITY OF A SIMPLE TASK]


Delga Céline, Ledoux Élise, Denis Denys, Gonella Maud

Do cycle time in assembly manufacturing influence on ergonomic risk factors ? [LE TEMPS DE CYCLE DANS L’INDUSTRIE DE L’ASSEMBLAGE A-T-IL UN EFFET SUR LES FACTEURS DE RISQUES ERGONOMIQUES?]
Zare Mohsen, Crop Michel, Roquelaure Yves

Upper extremity musculoskeletal disorders (UEMSD): What is the role of psychological distress? How do psychosocial workplace factors influence the relation between UEMSD and computer work? [TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) DES MEMBRES SUPÉRIEURS ASSOCIÉS AU TRAVAIL : QUEL EST LE RÔLE DE LA DÉTRESSE PSYCHOLOGIQUE? COMMENT LES FACTEURS PSYCHOSOCIAUX EN MILIEU DE TRAVAIL INFLUENCENT-ILS LA RELATION ENTRE LES TMS DES MEMBRES SUPÉRIEURS ET LE TRAVAIL INFORMATIQUE PROLONGÉ?]
Nicolakakis Nektaria, Stock Susan

Effectiveness of OHS workplace interventions in the prevention of upper extremity MSDs : an update of the evidence [L’EFFICACITÉ DES INTERVENTIONS EN SANTÉ ET SÉCURITÉ EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LA PRÉVENTION DES DOULEURS ET BLESSURES MUSCULO-SQUELETTIQUES DES MEMBRES SUPÉRIEURS : UNE MISE À JOUR DES FAITS PROBANTS]
Van Eerd Dwayne, Munhall Claire, Irvin Emma, Skivington Kathryn, Rempel David, Brewer Shelly, Pinion Clint, Dennerlein Jack, Van Der Beek Allard, Tullar Jessica, Amick III Benjamin



Wednesday October 8, 2014 10:30 - 12:30 EDT
Plaza-Ambassadeur B 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

10:30 EDT

Symposium 6 : La diversité des âges : quels enjeux pour le travail, la santé et l'expérience ? / Age Diversity and its Effects on Work, Health and Experience
Dans le contexte actuel de vieillissement de la population et de transition de la main-d’œuvre, la diversité des âges occupe une place importante dans les enjeux du travail et des organisations. Cette diversité soulève plusieurs problématiques dont  le  maintien  en  emploi  des  travailleurs expérimentés et l’usure au travail, l’évolution des conditions de travail associées à cette diversité ainsi que l’intégration des nouveaux travailleurs et  la  transmission  du  savoir  de métier  et  de prudence.  Ce symposium propose de réunir des chercheurs de différents pays (Belgique, France, Portugal et Canada) qui travaillent sur cette question de la diversité des âges. De façon plus précise, ces travaux abordent la question de la diversité dans une perspective de relations entre âges, travail, santé et expérience. Cette rencontre s’inscrit dans une volonté d’échanger et de mettre en lien les chercheurs de divers pays autour de cette perspective sur la diversité des âges. Les sujets abordés par ces conférences seront l’évolution des conditions de travail dans le temps en  fonction  de  l’âge,  la  prolongation  de  la  vie  active  et  les  activités  de  transmission  et d’intégration des nouveaux travailleurs.



Wednesday October 8, 2014 10:30 - 12:30 EDT
PK-1140

10:30 EDT

Symposium 7 : Le travail saisonnier : les défis et les enjeux dans le cadre du suivi des interventions ergonomiques, de la prévention des blessures et de la SST / Seasonal Work: Challenges and Issues for Ergonomic Monitoring and Injury Prevention and OHS
Seasonal work is an important feature of the labour market in most countries. Seasonal work occurs  in  primary  industries  (construction,  agriculture, fisheries,  forestry,  etc.)  including processing, and in some parts of the service sector including tourism and to some degree the retail sector. Seasonal work is recognized as a form of precarious or contingent work. An increasing body of research is examining the relationship between occupational health and safety (OHS) and precarious work. Relatively little research, however, has systematically examined OHS in seasonal employment. The main objective of this symposium will be to discuss the characteristics of seasonal work and  seasonal  workers  and  the  ergonomic  and  broader  health  and  safety  issues  and challenges associated with this kind of work. Our focus will be on seasonal work in primary industries.  The  symposium  will  gather  together  researchers  and  practitioners  from  two different  countries  where  seasonal  work  is  common  (Canada,  France).  Given  the multidisciplinary  nature  of  the  issues  and  challenges associated  with  understanding  the relationship between seasonal work and OHS, the topic will be addressed from different disciplinary  perspectives  (ergonomics,  sociology,  medicine,  epidemiology,  biomechanics). Examples  will  be  drawn  from  multiple  primary  industrial  sectors  (fisheries,  agriculture, viticulture, etc.). The symposium will open with an overview of the existing research on this precarious form of work and the characteristics of seasonal workers. Drawing on findings from recent research on  this  topic,  we  will  then  explore  the  following  issues:  the  characteristics  of  seasonal workers including migrant workers; ergonomic and health at work resources in rural regions: the challenges and needs; ergonomic intervention challenges associated with seasonal work; and methodological approaches for sustainable health protection in seasonal work.  The symposium will shed light on knowledge and tools useful for ergonomists as well as for the domain of occupational health and safety more generally.

Le travail saisonnier constitue un aspect important du marché du travail dans de nombreux pays. Les emplois saisonniers sont présents dans les secteurs primaires (construction, agriculture, pêche, foresterie, etc.), y compris la transformation, ainsi que dans certaines divisions du secteur des services, notamment le tourisme, et à une certaine échelle dans le secteur de la vente au détail. Le travail saisonnier est reconnu comme une forme de travail précaire ou atypique. Un nombre croissant de recherches ont pour but d’examiner la relation entre la santé et la sécurité du travail (SST) et les emplois précaires. Cependant, relativement peu de recherches font l’examen systématique de la SST dans l’emploi saisonnier.

L’objectif principal de ce symposium sera de discuter des caractéristiques du travail saisonnier et des travailleurs saisonniers, des enjeux et des défis généraux et particuliers (notamment ergonomiques) en matière de santé et de sécurité associés à ce type de travail. Nous nous concentrerons sur le travail saisonnier dans les secteurs primaires. Des chercheurs et des professionnels de deux pays où le travail saisonnier est courant (Canada, France) se rassembleront dans le cadre de ce symposium. Étant donné la nature multidisciplinaire des enjeux et des défis liés à la compréhension de la relation entre le travail saisonnier et la SST, le sujet sera abordé sous différents angles disciplinaires (ergonomie, sociologie, médecine, épidémiologie, biomécanique). Des exemples seront tirés de multiples secteurs primaires industriels (pêche, agriculture, viticulture, etc.).

Le symposium s’ouvrira sur un aperçu de la recherche actuelle liée à cette forme de travail précaire et sur les caractéristiques des travailleurs saisonniers. En nous appuyant sur les résultats de recherches récentes sur ce sujet, nous explorerons ensuite les questions suivantes : les caractéristiques des travailleurs saisonniers, y compris les travailleurs migrants; les ressources ergonomiques et de santé au travail dans les régions rurales : les défis et les besoins; les défis d’intervention ergonomique liés au travail saisonnier; et les approches méthodologiques pour la protection de la santé durable dans le travail saisonnier.

Le symposium mettra en lumière les connaissances et les outils utiles tant pour les ergonomes que dans le domaine de la santé et de la sécurité du travail en général.

 

Speakers / Conférenciers
PC

Pierre Chrétien

Réseau de santé publique en santé au travail de la Côte-Nord
MM

Marie-Ève Major

Professeure adjointe
BN

Barbara Neis

Barbara Neis (Ph. D.) est professeure et chercheuse au département de sociologie et chercheuse en chef au SafetyNet Centre for Occupational Health and Safety Research de l’Université Memorial. Mme Neis est membre de la Société royale du Canada et a été présidente, en 2012... Read More →
YR

Yves Roquelaure

Yves Roquelaure est médecin du travail et ergonome. Il est professeur de médecine du travail et d'ergonomie à la faculté de médecine d'Angers (France) depuis 2006, directeur du Laboratoire d'ergonomie et d'épidémiologie en santé et travail (LEEST). Il est membre du bureau... Read More →

Symposium managers / Organisat...
MM

Marie-Ève Major

Professeure adjointe



Wednesday October 8, 2014 10:30 - 12:30 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

10:30 EDT

10:30 EDT

Symposium 9: La prise en compte du genre et du sexe dans les interventions en ergonomie et dans la formation / Taking Gender and Sex into Account in Ergonomic Interventions and Training
Le symposium s’inscrit dans la continuité : 1) des échanges amorcés lors du colloque SELF 2013 afin de développer des stratégies de prise en compte du sexe et du genre dans nos interventions ergonomiques; 2) des travaux des membres des deux groupes (Québec-Europe) du comité technique « gender and work » de l’International Ergonomics Association. Le but est de relever les défis et enjeux pour l’ergonomie du genre, de l’intervention et de la formation, en cohérence avec le thème de la diversité des populations et des interventions. Les enjeux sont de discuter des obstacles et leviers concernant l’accès et la participation aux activités collectives de formation et d’interventions ergonomique selon le sexe-genre. Selon les contextes d’emplois, ces activités peuvent générer ou entretenir des sources de vulnérabilité (ex., stéréotypes, précarité de l’emploi, horaire atypique, etc.) ou à l’inverse favoriser l’accès et la participation à des situations de travail favorables à la construction de la santé et au développement de l’activité. Trois contextes d’emplois seront discutés en lien avec ces enjeux : - femmes et hommes en contexte traditionnellement féminin ou masculin ; en contexte de mixité ; en contextes non traditionnellement féminin ou masculin. 

Speakers / Conférenciers
FC

Florence Chappert

Florence Chappert est responsable du projet « Genre, Santé et Conditions de Travail » à l’Agence Nationale d’Amélioration des Conditions de Travail, établissement public qui dépend du ministère du Travail en France et qu’elle a intégré en 2006. Sa mission consiste... Read More →

Symposium managers / Organisat...


Wednesday October 8, 2014 10:30 - 12:30 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

12:35 EDT

Buffet / Lunch
Wednesday October 8, 2014 12:35 - 13:55 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

14:00 EDT

Session 5 : Aménagement / Design
Comprendre le travail des employés d'une buanderie : prévenir plutôt que guérir 

[UNDERSTANDING THE WORK OF LAUNDRY EMPLOYEES: PREVENTING RATHER THAN HEALING]


Verreault Charles

La prise en compte des usagers ainés : l'ergonomie et le design urbain comme perspectives d'analyse du projet de la liaison Vendôme (Montréal) [TAKING INTO ACCOUNT ELDER USERS : ERGONOMICS AND URBAN DESIGN AS A PERSPECTIVE TO ANALYSE THE LIAISON VENDÔME PROJECT (MONTREAL)]
Feillou Isabelle, Bellemare Marie, Torres Juan

Allier design et ergonomie pour optimiser un équipement d'entrainement sportif
Budico Victoria, Vezeau Steve, Ranger François, Chaouch F., Yarisse A.I., Hamilton K., Bellefleur C.

The impact of design for average [CONCEVOIR POUR LA MOYENNE : LES RÉPERCUSSIONS]
Taylor Carrie, Hoodless Karen, Barnwell Annie, Reider Vanessa

Briser la routine évaluative : Utilisation de maquettes pour fortifier l'ergonomie virtuelle [BREAKING THE EVALUATIVE REFLEX: IMPLEMENT RESULTS FROM PHYSICAL MOCKUPS INTO VIRTUAL ERGONOMICS]
Ten Have Jasmin, Coutu Éric, Imbeau Daniel



Wednesday October 8, 2014 14:00 - 15:30 EDT
Plaza-Ambassadeur C 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

14:00 EDT

Session 6 : Mobilisation et participation des acteurs / Stakeholders participation et mobilization

Prévention des TMS en milieu de travail: la mobilisation des acteurs par la formation participative [PREVENTING MSD IN THE WORKPLACE: MOBILIZING STAKEHOLDERS THROUGH PARTICIPATORY TRAINING]
Lord Marie-Michèle, Therriault Pierre-Yves

Employee participation in change: Process evaluation and observation outcomes [LA PARTICIPATION DES EMPLOYÉS AU CHANGEMENT : RÉSULTATS DE L’ÉVALUATION ET DE L’OBSERVATION DU PROCESSUS]
Van Eerd Dwayne, Ferron Era Mae, Elia Teresa D., Munhall Claire, Amick III. Benjamin

"Représenter" le travail et les travailleurs : Le cas d’une mission d’un CHSCT de la SNCF [“REPRESENTING” WORK AND WORKERS: THE MISSION OF AN SNCF CHSCT] 
Poley Yann, Petit Johann


Economic evaluation of a participatory ergonomics intervention in a textile plant
Tompa Emile, Dolinschi Roman, Natale Julianne

Intervention sectorielle et participative : une démarche commune pour répondre à la diversité [SECTORAL AND PARTICIPATORY INTERVENTION: A COMMON APPROACH TO DIVERSITY] 
Kaya Aysa, Seutin Déborah, Lempereur Ingrid, Majery Nicole


Moderators / Modérateurs
Speakers / Conférenciers


Wednesday October 8, 2014 14:00 - 15:30 EDT
Plaza-Ambassadeur B 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

14:00 EDT

Symposium 10 : Rôle de l’ergonome et reconnaissance des lésions musculo-squelettiques pour fin d’indemnisation / The Ergonomist’s Role and Recognition of Musculoskeletal Injuries for Compensation Purposes

La reconnaissance des lésions professionnelles pour fins d’indemnisation est un domaine dans lequel l’ergonome peut être appelé à intervenir, mais quel peut être exactement son rôle ?

En admettant que la prévention des troubles-musculo-squelettiques dans les entreprises passe nécessairement par une reconnaissance des liens possibles entre le travail et le développement de ces lésions, on comprend que leur reconnaissance au niveau juridique peut devenir un enjeu majeur de la prévention. Quel usage fait-on de l’ergonomie dans nos systèmes de compensation des lésions professionnelles ?

De façon classique, l’intervention ergonomique se construit autour d’une demande provenant d’un milieu de travail exprimant le besoin de trouver des solutions permettant d’améliorer des situations de travail. La formation des ergonomes vise principalement à développer des compétences pour être en mesure de comprendre l’activité de travail et les contraintes ou risques qui y sont associés, identifier les déterminants à l’origine de ces contraintes, élaborer et accompagner l’entreprise dans des projets de transformation en vue de la prévention des risques et du maintien de la santé. Lorsqu’un-e ergonome est appelé-e en tant qu’expert-e dans un dossier juridique concernant la reconnaissance ou non d’une lésion, quelles sont les attentes vis-à-vis de son expertise ?

Quels sont les connaissances et les outils dont dispose l’ergonome pour être en mesure de jouer un rôle non pas dans l’amélioration des situations de travail, mais dans la démonstration des liens possibles entre les conditions du travail d’une personne et le développement de sa lésion musculo-squelettique ? Les connaissances actuelles sont-elles suffisantes ? Quel type d’intervention ergonomique est-il possible de développer pour répondre à ces demandes d’expertise ?

Ce symposium vise principalement à mieux comprendre et définir quel peut être le rôle de l’ergonome dans le système juridique d’indemnisation des personnes atteintes de lésions musculo-squelettiques attribuables au travail.  

            Suite à la prestation de trois conférences, deux praticiennes exposeront leur point de vue et une table ronde réunira les cinq participantes pour un débat avec la salle


Speakers / Conférenciers
MC

Martin Corbeil

CGL Ergonomie inc.
KL

Katherine Lippel

Chaire de recherche du Canada en droit de la santé et de la sécurité du travail, Université d’Ottawa, CINBIOSE
MM

Monique Martin

Ergonome, travailleuse autonome
JV

Judy Village

Judy Village a récemment terminé son doctorat en génie industriel à l’Université Ryerson. Comptant plus de 25 ans d’expérience pratique et de recherche dans le domaine de l’ergonomie, sa thèse de doctorat lui a permis de collaborer pendant trois ans avec des ingénieurs... Read More →

Symposium managers / Organisat...
NV

Nicole Vézina

Professeure titulaire, UQAM



Wednesday October 8, 2014 14:00 - 15:30 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

14:00 EDT

Symposium 6 (suite) : La diversité des âges : quels enjeux pour le travail, la santé et l'expérience ? / Age Diversity and its Effects on Work, Health and Experience

Dans le contexte actuel de vieillissement de la population et de transition de la main-d’œuvre, la diversité des âges occupe une place importante dans les enjeux du travail et des organisations. Cette diversité soulève plusieurs problématiques dont le maintien en emploi des travailleurs expérimentés et l’usure au travail, l’évolution des conditions de travail associées à cette diversité ainsi que l’intégration des nouveaux travailleurs et la transmission du savoir de métier et de prudence.

Ce symposium propose de réunir des chercheurs de différents pays (Belgique, France, Portugal et Canada) qui travaillent sur cette question de la diversité des âges. De façon plus précise, ces travaux abordent la question de la diversité dans une perspective de relations entre âges, travail, santé et expérience. Cette rencontre s’inscrit dans une volonté d’échanger et de mettre en lien les chercheurs de divers pays autour de cette perspective sur la diversité des âges.

Les sujets abordés par ces conférences seront l’évolution des conditions de travail dans le temps en fonction de l’âge, la prolongation de la vie active et les activités de transmission et d’intégration des nouveaux travailleurs. 




Wednesday October 8, 2014 14:00 - 15:30 EDT
PK-1140

14:00 EDT

Symposium 9 (suite) : La prise en compte du genre et du sexe dans les interventions en ergonomie et dans la formation / Taking Gender and Sex into Account in Ergonomic Interventions and Training
Le symposium s’inscrit dans la continuité : 1) des échanges amorcés lors du colloque SELF 2013 afin de développer des stratégies de prise en compte du sexe et du genre dans nos interventions ergonomiques; 2) des travaux des membres des deux groupes (Québec-Europe) du comité technique « gender and work » de l’International Ergonomics Association. Le but est de relever les défis et enjeux pour l’ergonomie du genre, de l’intervention et de la formation, en cohérence avec le thème de la diversité des populations et des interventions. Les enjeux sont de discuter des obstacles et leviers concernant l’accès et la participation aux activités collectives de formation et d’interventions ergonomique selon le sexe-genre. Selon les contextes d’emplois, ces activités peuvent générer ou entretenir des sources de vulnérabilité (ex., stéréotypes, précarité de l’emploi, horaire atypique, etc.) ou à l’inverse favoriser l’accès et la participation à des situations de travail favorables à la construction de la santé et au développement de l’activité. Trois contextes d’emplois seront discutés en lien avec ces enjeux : - femmes et hommes en contexte traditionnellement féminin ou masculin ; en contexte de mixité ; en contextes non traditionnellement féminin ou masculin. 

Speakers / Conférenciers
Symposium managers / Organisat...


Wednesday October 8, 2014 14:00 - 15:30 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

15:30 EDT

Pause / Break
Wednesday October 8, 2014 15:30 - 15:45 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

15:45 EDT

Session 7 : Apport de l'ergonomie à la conception des systèmes de production / Contribution of ergonomics in the design of production systems
Réussir la modernisation d'un domaine vinicole français : comment accompagner l'exploitant à définir son projet d'investissement ? [MODERNIZING A FRENCH WINE ESTATE: HOW TO HELP AN OPERATOR DEFINE HIS INVESTMENT PROJECT]
Beaujouan Joffrey, Freulet Jean-Marc, Vermorel Jacques, Barbet-Detraye Rachel, Gay Alain

Ergonomie de conception dans un atelier mécanique de la ville de Montréal [DESIGN ERGONOMICS IN A CITY OF MONTRÉAL MECHANICAL WORKSHOP]
Villeneuve Jocelyn, Corbeil Daniel

Determining minimum production cost including ergonomic aspects
(texte non déposé)

Intégration des aspects liés à l'ergonomie et à la santé et sécurité au travail dans un projet LEAN au centre hospitalier universitaire de Sherbrooke  

[INTEGRATION OF ERGONOMIC AND OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY ASPECTS IN A LEAN PROJECT AT THE SHERBROOKE UNIVERSITY MEDICAL CENTRE]


Aubry Karine, De Marcellis-Warin Nathalie, Imbeau Daniel, Fournier Nancy, Chaussé Sylvain

Shiftwork revisited [LE TRAVAIL PAR QUARTS REVISITÉ]
Hoodless Karen P., Taylor Carrie

Moderators / Modérateurs
AL

Audrey Lalumière

ErgoConseils

Speakers / Conférenciers


Wednesday October 8, 2014 15:45 - 17:30 EDT
Plaza-Ambassadeur C 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

15:45 EDT

Session 8 : Diversité des interventions / Diversity of interventions
Impacts de réchauffement climatique sur la santé des débroussailleurs forestiers du Québec
(texte non déposé)

L'analyse des buts de l'activité d'un encadrement de proximité sous-traitant : entre production et santé [ANALYSIS OF THE OBJECTIVES OF AN OUTSOURCED PROXIMITY COACHING ACTIVITY: BETWEEN PRODUCTION AND HEALTH]
Cuny-Guerrier Aude, Caroly Sandrine, Coutarel Fabien, Aublet-Cuvelier Agnès

Les responsables de ressources humaines sont aussi des travailleurs. L’expérience d’une intervention auprès d’une direction centrale des ressources humaines dans un groupe de l’industrie chimique [THE HUMAN RESOURCES MANAGERS ARE ALSO WORKERSA case study of an intervention in the human resources management direction of a chemical firm]
Grosdemouge Loic, Dugué Bernard

Une formation qui favorise la rotation : une intervention ergonomique dans une usine de conversion de papier [

TRAINING FAVOURING ROTATION: ERGONOMIC Intervention IN A PAPER CONVERSION PLANT]


Boulianne Natja

Are we doing things as best we can when we gather for ergonomics conferences in Canada ? [

Faisons-nous le mieux possible lors des congrès de l’association canadienne d’ergonomie ?]


Black Nancy

Moderators / Modérateurs
Speakers / Conférenciers


Wednesday October 8, 2014 15:45 - 17:30 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

15:45 EDT

Session 9 : Diversité des pratiques professionnelle / Diversity of professional practice

Perspectives pour une stratégie de diversification des pratiques en ergonomie [IDEAS FOR AN ERGONOMIC PRACTICE DIVERSIFICATION STRATEGY]
Van Belleghem Laurent

Forging a common path for standard ergonomics practices
Taylor Carrie, Hoodless Karen P., Barnwell Annie, Reider Vanessa

Aider l'ergonome à réfléchir sur sa pratique, l'évaluer, affiner son jugement professionnel et renforcer ses interventions, points de repères et de comparaison [HELPING ERGONOMISTS REFLECT ON THEIR PRACTICE, EVALUATE IT, HONE THEIR PROFESSIONAL JUDGEMENT AND REINFORCE THEIR INTERVENTIONS: POINTS OF REFERENCE AND COMPARISON]
Chaubet Philippe

Suivre ou anticiper les attentes ? Vers de nouvelles formes du conseil en ergonomie
Tran Van Arnaud, Morlet Thierry

L'ergonome d'entreprise et son client [IN-HOUSE ERGONOMISTS AND THEIR CLIENT]
Marier Micheline

The distribution of ergonomics policies and practicies across organizations in Ontario
(Texte non déposé encore)




Wednesday October 8, 2014 15:45 - 17:30 EDT
PK-1140

15:45 EDT

Symposium 11 : La mobilisation de l'entreprise : un enjeu méconnu de l’intervention en ergonomie et en santé au travail / Mobilizing the Company: A Little Known Issue in Ergonomic Interventions and Occupational Health

L’ergonome, pour transformer le travail, doit se confronter aux représentations de ses interlocuteurs, soit pour les faire évoluer, soit pour les renforcer.  Le changement de ces représentations est souvent un passage obligé pour la transformation des situations de travail. Il peut être présenté comme inhérent à l’intervention ergonomique, bien qu’il le soit tout autant lorsque l’on se situe dans des perspectives plus larges d’interventions en santé au travail. Cependant, dans l’intervention ergonomique, l’analyse de la demande, l’animation des groupes de travail et l’implantation des solutions sont des moments privilégiés où se jouent les ajustements sur l’objet de travail et les ententes des personnes concernés pour poursuivre la démarche. L’ergonome comme intervenant développe toujours des stratégies pour notamment favoriser la compréhension qu’ont les acteurs de l’entreprise des questions relatives au travail et/ou  celle liée à la prévention en santé et sécurité.

Mais, la demande à laquelle répond l’ergonome et qui lui permet de mettre en place une  démarche, est toujours le fruit d’une histoire, d’un cheminement Cette demande peut être comprise comme une étape d’un processus déjà engagé, d’évènements organisationnels, d’opportunités saisies, mais elle peut également être comprise comme l’un des résultats des  interventions d’acteurs institutionnels, ergonomes ou non, qui sont intervenus en amont pour mobiliser la ou les personnes influentes de l’entreprise demandeuse. Ces histoires ne sont que peu objectivées, mais on pressent qu’elles reposent sur des stratégies et des compétences acquises par expérience, compte tenu des ressources et des statuts. Or ce qui est en jeu ici,  c’est de mieux comprendre les leviers sur lesquels ces intervenants ont pris appui pour qu’une demande en matière de prévention de la santé puisse s’exprimer et aboutir. Ce symposium  s’interrogera sur les relations entre intervention et représentations et plus particulièrement dans les contextes où la demande d’intervention ergonomique n’existe pas encore.  

 

Ce symposium a pour objectif de présenter les réflexions déjà engagées et de permettre la discussion avec les ergonomes et les professionnels en SST, afin de poursuivre ce travail d’élucidation.   Pour cela, il est organisé en deux temps :

  1. Une première phase, qui permettra de poser l’histoire et le cadre d’analyse dans lequel ces notions de représentations et de mobilisation peuvent être utiles pour comprendre les pratiques des intervenants.
  2. 2.        Une deuxième phase prendra appui sur les récits de pratiques en table ronde et les échanges avec les professionnels afin de mettre en lumière les stratégies, les contraintes et les difficultés auxquelles font face les intervenants lorsqu’ils ou elles sont confrontés aux représentations différenciées et aux façons dont ils ou elles concrétisent la mobilisation des acteurs.

Ce symposium ouvre l’échange avec les professionnels de l’intervention en SST, (ergonomes, intervenants institutionnels) sur la dimension de mobilisation des représentations des  acteurs. 

Comme cette dimension n’est pas stabilisée, elle mérite d’être débattue avec les professionnels. C’est pourquoi l’organisation de ce symposium privilégiera un débat ouvert avec les participants. 


Speakers / Conférenciers
CI

Carlos Ibarra

Ergonome, Ministère Santé publique du Chili
DP

Daniel Prud’homme

Doctorant, Université Laval
AS

Adriana Savescu

Chercheure, INRS Nancy, France
GT

Ghislaine Tougas

Ergonome, Direction de la Santé Publique de Montréal



Wednesday October 8, 2014 15:45 - 17:30 EDT
Plaza-Ambassadeur B 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

15:45 EDT

Symposium 9 (suite) : La prise en compte du genre et du sexe dans les interventions en ergonomie et dans la formation / Taking Gender and Sex into Account in Ergonomic Interventions and Training
Le symposium s’inscrit dans la continuité : 1) des échanges amorcés lors du colloque SELF 2013 afin de développer des stratégies de prise en compte du sexe et du genre dans nos interventions ergonomiques; 2) des travaux des membres des deux groupes (Québec-Europe) du comité technique « gender and work » de l’International Ergonomics Association. Le but est de relever les défis et enjeux pour l’ergonomie du genre, de l’intervention et de la formation, en cohérence avec le thème de la diversité des populations et des interventions. Les enjeux sont de discuter des obstacles et leviers concernant l’accès et la participation aux activités collectives de formation et d’interventions ergonomique selon le sexe-genre. Selon les contextes d’emplois, ces activités peuvent générer ou entretenir des sources de vulnérabilité (ex., stéréotypes, précarité de l’emploi, horaire atypique, etc.) ou à l’inverse favoriser l’accès et la participation à des situations de travail favorables à la construction de la santé et au développement de l’activité. Trois contextes d’emplois seront discutés en lien avec ces enjeux : - femmes et hommes en contexte traditionnellement féminin ou masculin ; en contexte de mixité ; en contextes non traditionnellement féminin ou masculin. 



Wednesday October 8, 2014 15:45 - 17:30 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

18:00 EDT

 
Thursday, October 9
 

08:00 EDT

Accueil et inscriptions / Welcome and registration
Thursday October 9, 2014 08:00 - 08:30 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

08:30 EDT

Plénière 3 : Diversité des contextes d'intervention / Keynote address 3 : Diversity of Intervention Contexts
Plénière 3  : Diversité des contextes d'intervention / Keynote address 3 : Diversity of Intervention Contexts

Judy Village, Geneviève Baril-Gingras et  un Panel d'ergonomes intervenant dans des contextes différents 

Résumés / Abstracts :


Judy Village

Comment intégrer l’ergonomie dans la conception de procédés de production : une théorie de terrain fondée sur une étude de cas longitudinale chez BlackBerry ltée
Même si les interventions ergonomiques pendant la conception de nouveaux systèmes de production peuvent prévenir les problèmes de santé et de production, il y a un manque de compréhension sur le plan de la théorie et de la pratique en matière d‟ergonomie quant à la « meilleure » façon d‟y parvenir. Une recherche-action unique, en collaboration avec des chercheurs de l‟Université Ryerson et des ingénieurs et ergonomes de la société BlackBerry Ltd, a permis d‟établir une plateforme pour apporter des changements durables au sein de l'entreprise tout en faisant de la recherche et en élaborant une nouvelle théorie sur le changement. Pour changer efficacement les choses au cours de ce projet, les ergonomes ont dû initialement modifier leur optique afin de s‟adapter à la culture, aux normes, à la terminologie et aux outils du domaine de l‟ingénierie. Lorsque la conception des outils d‟ingénierie était adaptée aux ob-jectifs ergonomiques, la direction tenait les ingénieurs responsables de ces outils, car ils étaient considérés comme un moyen d‟améliorer le rendement de l‟entreprise. Les dirigeants ont indiqué que l‟intégration des principes ergonomiques dans le processus de conception avait amélioré la conception des nouvelles chaînes de montage et facilité les tâches des trav-ailleurs.
 
How to integrate human factors into a company's production design processes: a grounded theory based on a longitudinal case study at Blackberry Ltd.
Ergonomic interventions during design of new production ystems can prevent health and production problems, but both theory and practice in ergonomics lack an understanding of “how” best to do this. This unique action-research collaboration between researchers at Ryerson University and engineers and ergonomists at BlackBerry Ltd was a platform for making sustainable change in the organization, while researching and developing a new theory about change. Effective change in this intervention started with the Ergonomist changing their perspective to fit into the culture, norms, language and tools of the engineering environment. When engineering design tools were adapted with ergonomic targets, management held engineers accountable for these because it was seen as a means to improve business performance. Senior directors reported that the integration of ergonomics into the design process improved design of subsequent assembly lines, and made it easier for workers.


 
Geneviève Baril-Gingras

Des politiques publiques jusqu’à l’activité de travail : Comment le contexte définit les marges de manœuvre de l’ergonome?
Comme pour tout travailleur, l’activité de travail de l’ergonome est le produit de la rencontre entre d’une part, ses propres caractéristiques (formation, expérience, orientations) et d’autre part, une tâche et le contexte dans lequel elle s’effectue. Ce contexte est double : celui de l’ergonome comme travailleur (consultant, inspecteur, ergonome d’entreprise, d’organisme santé publique, d’association syndicale ou paritaire, etc.) et celui de l’entreprise où il intervient, celui du marché du travail et de l’ensemble des politiques publiques du travail et de l’emploi. Quelles sont les marges de manœuvre de l’ergonome? Comment les évolutions de l’organisation du travail et de la production, des formes d’emploi et des politiques publiques structurent-elles ces marges de manœuvre ? La présentation examine les effets des tendances de fond que sont l’intensification et l’extensification du travail, la précarisation de l’emploi et les diverses formes d’externalisation des effets négatifs du travail sur la santé. Quels sont les leviers à l’action des ergonomes ? Comment peuvent-ils, individuellement et collectivement, augmenter leurs marges de manœuvre ?

From Public Policy to the Work Activity: How Context Defines Operational Leeway in Ergonomics
As is the case for any worker, an ergonomist’s work activity is the result of the coming together of his/her characteristics (training, experience, strategies) with the task and context. The context is two-pronged: the ergonomist as worker (consultant, inspector, ergonomist for a company, public health organization, union or joint association, etc.) and the workplace in which the ergonomist is acting, the labour market and all of the public labour and employment policies. What operational leeway does the ergonomist have? How does the evolution of the work and the production’s organization, the
types of employment and public policies structure this leeway? This presentation examines the effects of the underlying trends of work intensification and extensification, job precariousness and the various ways of externalizing the work’s negative effects on health. What levers can ergonomists use? How can they, individually and as a group, gain greater freedom and capacity to act on the relation between work and health?

Speakers / Conférenciers
GB

Geneviève Baril-Gingras

Geneviève Baril-Gingras (Ph.D. 2003 U. Laval) est professeure titulaire au département des relations industrielles de l’Université Laval. Elle est ergonome (M.Sc., sciences biologiques, UQAM 1992) et a agi comme conseillère en prévention pendant une dizaine d’années. Dans... Read More →
JV

Judy Village

Judy Village a récemment terminé son doctorat en génie industriel à l’Université Ryerson. Comptant plus de 25 ans d’expérience pratique et de recherche dans le domaine de l’ergonomie, sa thèse de doctorat lui a permis de collaborer pendant trois ans avec des ingénieurs... Read More →


Thursday October 9, 2014 08:30 - 10:00 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

10:00 EDT

Pause / Break
Thursday October 9, 2014 10:00 - 10:30 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

10:30 EDT

Session 10 : L'activité de soins aux personnes / Activity of caring for people

La mise en œuvre de l’approche relationnelle de soins par des préposés aux bénéficiaires lors de soins d’hygiène, et les facteurs qui l’influencent [IMPLEMENTATION OF THE RELATIONAL APPROACH TO CARE BY ORDERLIES DURING PERSONAL HYGIENE CARE AND THE INFLUENCING FACTORS]
Lenelle Amélie, Bellemare Marie, Trudel Louis, Feillou Isabelle, Viau Guay Anabelle, Desrosiers Johanne

Quand les indicateurs de gestion dégradent le travail : cas des préposés aux bénéficiaires en Ontario [WHEN MANAGEMENT INDICATORS MAKE WORK HARDER AND LESS SATISFYING: THE CASE OF PERSONAL SUPPORT WORKERS IN ONTARIO]
Chadoin Martin, Messing Karen, Daly Tamara, Armstrong Pat, Naidoo Vishaya, Rowell Charlotte, Syed Iffath, Lowndes Ruth

Diversifier la méthodologie pour mieux cibler le phénomène complexe de la souffrance au travail : les grilles d’observation des soignants [DIVERSIFYING THE METHODOLOGY TO BETTER TARGET THE COMPLEX PHENOMENON OF SUFFERING AT WORK: THE OBSERVATION TABLES USED BY CAREGIVERS] 
Isabelle Lacharme


Assessment of musculoskeletal disorder risk with syringe use and hand tasks in chemotherapy nurses and pharmacy assistants [ÉVALUATION DU RISQUE DE TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES ASSOCIÉS À L’UTILISATION DE SERINGUES ET AUX TÂCHES MANUELLES CHEZ LES INFIRMIÈRES ET LES ASSISTANTS EN PHARMACIE DANS LE DOMAINE DE LA CHIMIOTHÉRAPIE]
MacDonald Victoria L., Keir Peter J.

La construction sociale extra-muros : le cas des médecins-résidents au Québec [EXTRAMURAL SOCIAL CONSTRUCTION: THE CASE OF QUEBEC MEDICAL RESIDENTS] 
Rioux Richard, Ledoux Élise, Aurousseau Chantal


Moderators / Modérateurs
MB

Marie Bellemare

Université Laval

Speakers / Conférenciers


Thursday October 9, 2014 10:30 - 12:30 EDT
Plaza-Ambassadeur C 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

10:30 EDT

Session 11 : Bureautique et ergonomie des interfaces
La pratique de praticiens québécois en bureautique pour prévenir les troubles musculosquelettiques [THE PRACTICES OF QUEBEC OFFICE TECHNOLOGY PRACTITIONERS IN PREVENTING MUSCULOSKELETAL DISORDERS] 
St-Vincent Marie, Toulouse Georges, Montreuil Sylvie, Trudeau Roselyne

Reaction to prototype programmable automated workstation: variations between analysts and 911 call centres [

Réaction a une poste de travail programmable et à déplacement automatique parmi des Analystes et des tele opérateurs au centre 911]


Black Nancy, Fortin Annie-Pier, Handrigan Grant

Adjustable interactive tabletop displays: analyzing avoked postures, physical demands, and user comfort [

AGENCEMENTS DE BUREAUX RÉGLABLES ET INTERACTIFS : ANALYSE DES POSTURES ÉVOQUÉES, DES EXIGENCES PHYSIQUES ET DU CONFORT DE L’UTILISATEUR]


Vieira de Vargas Cleyton, MacGregor Carolyn, Li Yeti, Tsang Roger

TMS et bureautique : développement d'un outil de formation et de prise en charge par le milieu [

MSD AND OFFICE AUTOMATION: DEVELOPMENT OF A TOOL FOR TRAINING AND WORKPLACE CHARGE-TAKING]


Delisle Caroline, Leclerc Marie-Josée, Fontaine Sonia

Office ergonomics E-Learning: Development for final release version [FORMATION EN LIGNE SUR L’ERGONOMIE AU BUREAU : DÉVELOPPEMENT EN VUE DE LA VERSION FINALE]
Van Eerd Dwayne, King Trevor, Amick III Benjamin, Fernley Markh, Robertson Michelle M., MacGregor Carolyn

L'inspection ergonomique appuyée par des critères de persuasion interactive : le cas d'une plateforme d'E-learning [

HEURISTIC INSPECTION TO ASSESS PERSUASIVENESS OF TEACHING INTERFACES]


Brangier Éric, Desmarais Michel C.



Thursday October 9, 2014 10:30 - 12:30 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

10:30 EDT

Symposium 12 : La diversité des pratiques des ergonomes dans le secteur minier canadien / Diversity of Ergonomist Practices in Canada’s Mining Sector
Le  secteur  minier  se  classe  parmi les  secteurs  les  plus  concernés  par  les  lésions  et  les maladies  professionnelles  ainsi  que  par  les  décès.  Bien  que  les  conditions  se  soient améliorées  au  cours  des  dernières  années,  les  écrits font  état  des  nombreux  risques associés au travail minier. Ces risques peuvent découler de l’environnement de travail propre aux  types  d’exploitation  (de  surface  ou  souterraine),  à  la  nature  des  activités  qui  y  sont réalisées et à la façon dont l’excavation de la mine souterraine ou de la fosse a été effectuée. La  nature  des  activités  réalisées  dans  la  pratique  des  métiers  peut  en  outre  entraîner d’autres  risques.  Par  exemple,  la  manœuvre  des  équipements  miniers,  souvent  de  taille impressionnante,  peut  présenter  des  risques  d’accidents  et  de  maladies  professionnelles associés  à  plusieurs  facteurs  comme  le  manque  de  visibilité,  le  bruit,  la  vibration,  la poussière le brouillard, les collines escarpées, le faible niveau de lumière, etc. De  plus,  les  questions  de  recrutement  et  d’intégration  d’une  nouvelle  main-d’œuvre  se placent au cœur des préoccupations des entreprises minières qui doivent faire face à un vieillissement de la main-d’œuvre conjugué à des problèmes récurrents de recrutement, et ce, dans un contexte de croissance fluctuant au gré du marché des métaux.  Ce symposium propose de réunir des ergonomes qui interviennent dans le secteur minier canadien. Les communications feront état des défis que posent la recherche et l’intervention dans  ce  secteur.  Une  diversité  d’approches  sera  présentée  afin  de  rendre  compte  des exigences du travail minier, agir en prévention et soutenir l’intégration et la formation des travailleurs.

Speakers / Conférenciers
AA

Alison A. Godwin

Center for Research in Occupational Safety and Health, Laurentian University
XJ

Xiaoxu Ji

Kinesiology/Faculty of Health Science, Western University
SO

Sylvie Ouellet,

Université du Québec à Montréal

Symposium managers / Organisat...


Thursday October 9, 2014 10:30 - 12:30 EDT
PK-1140

10:30 EDT

Symposium 13 : La place de la personne dans l’organisation du travail : le droit québécois de la SST comme point de chute pour les interventions ergonomiques favorisant la santé des travailleuses / A Person’s Place in Work Organization: Applying Quebec’s
Alors que plusieurs autres provinces du Canada ont adopté une réglementation sur les risques ergonomiques, le Québec n’a pas encore emporté le pas. En France, le Code du travail consacre le principe de l'adaptation du travail à la personne. En contraste, au Québec, de façon générale, le droit de la SST fait abstraction de la diversité des personnes, que ce soit au plan des caractéristiques anthropométriques ou socio-économiques. Exposées à des facteurs de risques importants entre autres pour les TMS et devant gérer une interface souvent problématique  entre leur vie familiale et professionnelle, les travailleuses doivent se rabattre sur des stratégies individuelles pour préserver leur santé et demeurer en emploi.  Le retrait préventif de la travailleuse enceinte (RPTE) figure comme contre-exemple dans le régime de la SST, car dans certaines circonstances, le droit impose une adaptation de l’activité et de l’environnement du travail à la personne. La mise en œuvre du RPTE est susceptible d’illustrer le potentiel  des interventions ergonomiques pour promouvoir et améliorer la santé au travail de toutes et tous. L’objectif de la conférence est de lancer le débat sur les interactions entre les considérations ergonomiques, juridiques et en lien  avec les relations industrielles comme déterminants multiples et entrecroisés de la santé au travail. Pour encourager une plus grande mobilisation des connaissances en ergonomie dans les milieux de travail, ne faudrait-il pas créer une obligation légale d’adapter le travail à la personne ? À moyen et à long terme, quels sont les avantages et les inconvénients  de la reconnaissance d’une  telle obligation? Dans les faits, quel modèle juridique est le plus susceptible de favoriser l’amélioration de la santé - et le respect du droit à l’égalité - des femmes au travail? Pour identifier des pistes de réponse à ces questions, une approche interdisciplinaire et qui tient compte de considérations à des échelles variables - allant du milieu de travail aux politiques publiques - s’impose.

Speakers / Conférenciers
MM

Marie-Ève Major

Professeure adjointe
avatar for Karen Messing

Karen Messing

Professor Emerita, UQAM
ergonomics, work-family facilitation, schedules, gender Pain and Prejudice: What Science Can Learn about Work from the People Who Do It

Symposium managers / Organisat...


Thursday October 9, 2014 10:30 - 12:30 EDT
Plaza-Ambassadeur B 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

10:30 EDT

Symposium 14 : L’évaluation des interventions ergonomiques visant la prévention des TMS : défis et perspectives / Evaluation of Ergonomic Interventions Targeting MSD Prevention: Challenges and Ideas

-English follow-

L’évaluation des interventions conduites en milieu de travail constitue un enjeu majeur pour améliorer l’efficacité de la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) : apprendre de ses actions sur la base de données fiables, généraliser des résultats à d’autres contexte d’intervention, négocier des périmètres d’intervention et des possibilités de transformations de plus en plus ambitieuses auprès des employeurs. Il devient essentiel de rencontrer tous ces objectifs, mais ils supposent la capacité de l’intervenant à s’interroger et à démontrer l’apport de l’intervention ergonomique à la prévention. Pour mener des projets portant sur l’évaluation des interventions en ergonomie, il apparaît important d’adopter une approche interdisciplinaire et de chercher l’apport méthodologique de divers champs de recherche et disciplines (recherche évaluative, épidémiologie, sciences de la gestion, sociologie).

Pour autant, la question de l’évaluation des interventions ergonomiques reste une question scientifique actuelle. L’enjeu de ce symposium vise à faire un point quant aux perspectives qui se dessinent pour l’évaluation des interventions ergonomiques et à engager une discussion sur les différentes approches possibles disciplinaires et interdisciplinaires qui pourrait enrichir la confrontation de points de vue.

Nous souhaitons aborder les thèmes suivants :

- Evaluer une intervention ergonomique suppose préalablement de se mettre d’accord sur ce qu’est l’intervention ergonomique. Dans la littérature, plusieurs approches co-existent, depuis l’implantation d’un dispositif technique à grande échelle (par exemple, un nouveau siège pour 400 salariés d’une même grande entreprise), à la conduite d’une intervention complexe (participative, multifactorielle, aux enjeux spécifiques). L’intervention ergonomique ne renvoie pas aux mêmes pratiques et défis dans ces différents cas de figures. La question de l’évaluation peut-elle alors se poser de manière identique ?

- Quelle est la contribution des outils quantitatifs à l’évaluation des interventions ergonomiques ? De quelle façon le suivi des symptômes de TMS des salariés peut être une forme d’évaluation des interventions, alors que le lien travail/santé est complexe avec des effets diachroniques difficiles à documenter ? L’ergonome doit-il accepter d’assumer des résultats (les symptômes des travailleurs) qui dépendent de nombreux paramètres sur lesquels il ne peut agir ? Quels autres indicateurs plus adaptés peut-on élaborer ? Peut-on trouver des indicateurs intermédiaires ?

- Comment passer de l’étude de cas (intervention dans une entreprise) à la généralisation scientifique ? La prévention suppose la prise en compte des enjeux locaux et singuliers des situations de travail et des personnes. Cependant, l’enjeu scientifique est la généralisation. Quelle est la contribution de l’intervention ergonomique complexe à la connaissance scientifique ?

- En quoi nos conceptions de la prévention selon les modèles d’intervention influencent-elles la production des connaissances scientifiques ? Comment peuvent dialoguer les différentes approches et les différentes disciplines pour améliorer l’efficacité de la prévention ?

 

Evaluation of ergonomic interventions aiming for the prevention of MSDs: challenges and perspectives

The evaluation of interventions carried out in the workplace is a major issue to improve the effectiveness of the prevention of musculoskeletal disorders (MSDs).  This evaluation of intervention allows for ergonomists to learn from their own actions on the basis of reliable data, and to generalize results to other intervention contexts.  It also allows ergonomists to explore the boundaries of what can be done in interventions and the possibilities of transformations in order for them to become more and more ambitious.

It becomes essential to meet all these goals, but they imply the capability of the ergonomist to question himself or herself and his or her ability to demonstrate the contribution of ergonomic intervention to prevention of MSDs. To carry out projects on the evaluation of ergonomics interventions, it seems to be important to debate from an interdisciplinary approach and seek potential methodological contributions of various research fields and disciplines (evaluative research, epidemiology, management science, sociology).

The question of evaluation of ergonomic interventions remains a current scientific issue. The aim of this symposium is to make a point about the prospects that are emerging for the evaluation of ergonomic interventions. It is also our main goal to initiate a discussion on the various disciplinary and interdisciplinary approaches that could enrich the confrontation of views.

 

We wish to address the following topics:

- Evaluate an ergonomic intervention presupposes to agree on what an ergonomic intervention is. In the literature, several approaches co-exist, from the implementation of a large-scale technical device (eg, a new chair for 400 employees of a company) to the conduction of a complexe intervention (participative, multifactorial, specific issues). The ergonomic intervention does not return to the same practices and challenges in these different scenarios. So, can the issue of assessment be asked equally ?

- What is the contribution of quantitative tools for the evaluation of ergonomic interventions? How monitoring MSD symptoms of employees can be a form of evaluation of interventions, while work / health relationship is complex and has diachronic effects which are difficult to document? How to assume results (symptoms of workers) that depends on many parameters that ergonomist can not influence? What other more appropriate indicators can be developed? Can we find intermediate indicators ?

- How to go from the case study (intervention in a company) to scientific generalization? Prevention involves taking into account local issues and unique work situations and people. However, the scientific challenge is generalization. What is the contribution of the complex ergonomic intervention to scientific knowledge?

- How do our approaches of prevention influence the production of scientific knowledge? How can debate different approaches and disciplines to improve the effectiveness of prevention?


Speakers / Conférenciers
VA

Valérie Albert

Université du Québec à Montréal
DB

Diane Berthelette

Université du Québec à Montréal
DV

Dwayne Van Eerd

Institute for Work and Health, Toronto, Canada

Symposium managers / Organisat...
NV

Nicole Vézina

Professeure titulaire, UQAM
SC

Sandrine Caroly

Université de Grenoble, France
YR

Yves Roquelaure

Yves Roquelaure est médecin du travail et ergonome. Il est professeur de médecine du travail et d'ergonomie à la faculté de médecine d'Angers (France) depuis 2006, directeur du Laboratoire d'ergonomie et d'épidémiologie en santé et travail (LEEST). Il est membre du bureau... Read More →


Thursday October 9, 2014 10:30 - 12:30 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

12:35 EDT

Buffet / Lunch
Thursday October 9, 2014 12:35 - 13:55 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

14:00 EDT

Session 12 : Diversité des interventions / Diversity of interventions
Les stratégies et moyens de prévention des chutes par-dessus bord lors de la pêche au homard : des solutions humaines et techniques pour améliorer la situation [STRATEGIES AND MEANS OF PREVENTING FALLS OVERBOARD DURING LOBSTER FISHING: HUMAN AND TECHNICAL SOLUTIONS TO IMPROVE THE SITUATION]
Montreuil Sylvie, Coulombe Francis, Richard Jean-Guy, Tremblay Michel

Amélioration des conditions de travail au poste de pileur de peau d'animaux [

IMPROVING WORKING CONDITIONS AT THE ANIMAL SKINNING WORK STATION] 


Trottier Mylène

Diversité des pratiques de conciliation travail-famille en contexte d'horaires atypiques : un dialoque entre l'ergonomie et la communication [

DIVERSITY OF WORK-FAMILY BALANCE PRACTICES IN THE CONTEXT OF NON-STANDARD SCHEDULES: A DIALOGUE BETWEEN ERGONOMICS AND COMMUNICATION]


Lefrançois Mélanie, Saint-Charles Johanne, Karen Messing

Gas meter work risk assessment [ÉVALUATION DU RISQUE PROFESSIONNEL LIÉ AUX COMPTEURS DE GAZ]
Lee Wendy K., Strathearn Andrew, Taylor Carrie, Velzer Van

Les gants anti-vibratiles : une avenue de prévention efficace et applicable ? [LE TEMPS DE CYCLE DANS L’INDUSTRIE DE L’ASSEMBLAGE A-T-IL UN EFFET SUR LES FACTEURS DE RISQUES ERGONOMIQUES?]
Turcot Alice, Fortier Marie, Lehoux Michel

L'intervention "individualisée" : une porte d'entrée dans les TPE et PME ? [

“INDIVIDUALIZED” INTERVENTION: A GATEWAY TO VERY SMALL, SMALL AND MEDIUM-SIZED BUSINESSES?]


Lempereur Ingrid, Kaya Aysa, Majery Nicole

Moderators / Modérateurs
SC

Sandrine Caroly

Université de Grenoble, France

Speakers / Conférenciers


Thursday October 9, 2014 14:00 - 16:00 EDT
Plaza-Ambassadeur C 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

14:00 EDT

Symposium 12 (suite) : La diversité des pratiques des ergonomes dans le secteur minier canadien / Diversity of Ergonomist Practices in Canada’s Mining Sector
Le  secteur  minier  se  classe  parmi les  secteurs  les  plus  concernés  par  les  lésions  et  les maladies  professionnelles  ainsi  que  par  les  décès.  Bien  que  les  conditions  se  soient améliorées  au  cours  des  dernières  années,  les  écrits font  état  des  nombreux  risques associés au travail minier. Ces risques peuvent découler de l’environnement de travail propre aux  types  d’exploitation  (de  surface  ou  souterraine),  à  la  nature  des  activités  qui  y  sont réalisées et à la façon dont l’excavation de la mine souterraine ou de la fosse a été effectuée. La  nature  des  activités  réalisées  dans  la  pratique  des  métiers  peut  en  outre  entraîner d’autres  risques.  Par  exemple,  la  manœuvre  des  équipements  miniers,  souvent  de  taille impressionnante,  peut  présenter  des  risques  d’accidents  et  de  maladies  professionnelles associés  à  plusieurs  facteurs  comme  le  manque  de  visibilité,  le  bruit,  la  vibration,  la poussière le brouillard, les collines escarpées, le faible niveau de lumière, etc. De  plus,  les  questions  de  recrutement  et  d’intégration  d’une  nouvelle  main-d’œuvre  se placent au cœur des préoccupations des entreprises minières qui doivent faire face à un vieillissement de la main-d’œuvre conjugué à des problèmes récurrents de recrutement, et ce, dans un contexte de croissance fluctuant au gré du marché des métaux.  Ce symposium propose de réunir des ergonomes qui interviennent dans le secteur minier canadien. Les communications feront état des défis que posent la recherche et l’intervention dans  ce  secteur.  Une  diversité  d’approches  sera  présentée  afin  de  rendre  compte  des exigences du travail minier, agir en prévention et soutenir l’intégration et la formation des travailleurs.

Speakers / Conférenciers
CC

Charles Côté

Université du Québec en Abbitibi-Témiscamingue
TR

Tammy R. Eger

Center for Research in Occupational Safety and Health, Laurentian University
avatar for Marc Poirier-Lavallée

Marc Poirier-Lavallée

Ergonome, Direction de la santé publique - Santé au travail
Ergonome au sein de l'équipe régionale de la Santé publique en santé au Travail de la région de la Côte-Nord, j'y travaille afin d'améliorer la santé des travailleurs, spécifiquement dans la prévention des TMS, principalement auprès de travailleurs œuvrant auprès d'entreprises... Read More →

Symposium managers / Organisat...


Thursday October 9, 2014 14:00 - 16:00 EDT
PK-1140

14:00 EDT

Symposium 15 : La fatigue neuromusculaire au travail : Qu’est-ce que c’est et pourquoi s’en soucier? / Neuromuscular Fatigue at Work: What Is It and Why Should We Care?

Neuromuscular fatigue at the workplace resulting from prolonged activity has been described as a multidimensional construct, affecting the overall state of the whole organism that is generally multi-causal with psychological, socioeconomic, and environmental factors. Acutely, neuromuscular fatigue increases discomfort, impairs motor control and performance, and may affect productivity and quality of services or products. Long-term, neuromuscular fatigue is hypothesized to be a precursor to MSDs – work-related musculoskeletal disorders- and may lead to chronic fatigue syndrome and myalgia. In Canada, persistent work-related fatigue has been reported among 15% male and 20% female workers.

 

Neuromuscular fatigue may be a relevant biomarker for cumulative exposure to repetitive and/or sustained work, which can be documented by a range of physiological and electrophysiological measurements. Consequently, fatigue may be a useful risk indicator and a design and evaluation tool. However, since fatigue manifests in many forms, a single test to measure a single function might not be a feasible approach. Additionally many fatigue measures are invasive or require specialized equipment.


Symposium managers / Organisat...


Thursday October 9, 2014 14:00 - 16:00 EDT
Plaza-Ambassadeur B 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B

14:00 EDT

Symposium 16 : Les hauts et les bas du travail de bureau…les standards à revoir ! / The Highs and Lows of Office Work… Standards that Need Rethinking!
Pour plusieurs ergonomes praticiens, les interventions liées au travail de bureau représentent une grande part, si ce n'est, la majorité de leurs mandats. Si les principes ergonomiques applicables à ce type d'intervention apparaissent simples à priori, le principal défi à relever est celui de composer avec les standards souvent désuets de conception du mobilier et des équipements offerts sur le marché. Par leur désuétude, ces standards semblent inadaptés à la réalité du travail d'aujourd'hui et à la population utilisatrice. La hauteur des surfaces de travail est un exemple représentatif de cette situation paradoxale où les recommandations des ergonomes se trouvent souvent en discordance avec l'équipement fabriqué à partir de ces standards. Cette réflexion tombe à point, compte tenu de la révision actuelle de la norme canadienne CSA Z412 : L’ergonomie au bureau. 

Speakers / Conférenciers
DL

Dominique Le Borgne

ergonome CCPE, Ergev
CC

Caroline Clerici

ergonome, Indigo Ergonomie SARL
JD

Julie Dallaire

Radio-Canada
LH

Lucy Hart

ergonome CCPE, Global Group
LL

Liette Latendresse

ergonome, Hydro-Québec
CU

Céline Uguen

ergonome, Indigo Ergonomie SARL

Symposium managers / Organisat...


Thursday October 9, 2014 14:00 - 16:00 EDT
Plaza-Ambassadeur A 420 rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC H3A 1B4

14:00 EDT

Symposium 17 : Perspective sur l’intégration de la prévention et de la réadaptation : Qu’en est-il pour la pratique en ergonomie ? / A Look at Integrating Prevention and Rehabilitation in Ergonomic Practice

Bien que les ergonomes se situent le plus souvent au niveau de la prévention primaire et secondaire (identification des risques présents dans le travail des personnes et dépistage des symptômes) pour répondre à des demandes des entreprises, les ergonomes s’intègrent de plus en plus aux équipes interdisciplinaires visant la prévention tertiaire, soit la réadaptation et le retour au travail sain et durable de personnes en situation d’incapacité. Cependant, l’intervention ergonomique telle que décrite par Guérin et al. (2006) et St-Vincent et al. (2011) ne s’est pas développé en considérant l’intérêt d’adopter une approche associant les préventions primaire, secondaire et tertiaire. Or, de plus en plus les chercheurs soulèvent la valeur ajoutée de l’intervention ergonomique dans le cadre de démarches de retour au travail des travailleurs après un trouble de santé (Kogi et al. 2012, Nastasia et al. 2011, Steenstra et al., 2011; Costa-Black et al. 2010, Shaw et al., 2009, Driessen et al. 2008). L’objectif premier de ce symposium est de croiser différentes perspectives des experts et des praticiens en ce qui concerne le potentiel et la faisabilité de l’intégration de la prévention et de la réadaptation de l’incapacité. Nous présenterons dans un premier temps un projet interdisciplinaire en cours s’intéressant à un modèle d’intervention visant l’intégration des différents types de prévention en milieu de travail. Une discussion sera ensuite ouverte entre les experts, les présentateurs et le public sur les perspectives de prévention intégrée dans la pratique de l’ergonomie.


Speakers / Conférenciers
avatar for Bénédicte Calvet

Bénédicte Calvet

Candidate au doctorat interdisciplinaire en santé et société, Université du Québec à Montréal
MD

Marie-José Durand

Centre d'action en prévention et réadaptation de l'incapacité au travail (CAPRIT)-Université de Sherbrooke
DV

Dwayne Van Eerd

Institute for Work and Health, Toronto, Canada
AO

Alain Ouimet

Membre Élu au comité santé-sécurité de la fédération des employées et employés du secteur public (FEESP) de la CSN
Membre Élu au comité santé-sécurité de la fédération des employées et employés du secteur public (FEESP) de la CSN
MR

Marie-Christine Richard

Centre d'action en prévention et réadaptation de l'incapacité au travail (CAPRIT)
PR

Patricia Richard

Ergonome, Conseillère syndicale au module santé-sécurité/environnement de la CSN
YR

Yves Roquelaure

Yves Roquelaure est médecin du travail et ergonome. Il est professeur de médecine du travail et d'ergonomie à la faculté de médecine d'Angers (France) depuis 2006, directeur du Laboratoire d'ergonomie et d'épidémiologie en santé et travail (LEEST). Il est membre du bureau... Read More →

Symposium managers / Organisat...
avatar for Bénédicte Calvet

Bénédicte Calvet

Candidate au doctorat interdisciplinaire en santé et société, Université du Québec à Montréal
NV

Nicole Vézina

Professeure titulaire, UQAM



Thursday October 9, 2014 14:00 - 16:00 EDT
Amphithéâtre (SH-2800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2

16:15 EDT

Clôture du congrès / Closing address
Résultats du concours étudiant

Thursday October 9, 2014 16:15 - 17:00 EDT
Salle Polyvalente (SH-4800) 200 rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H2X3P2